Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

L'ONU promet 142 millions d'euros contre la faim

Dernière modification : 13/08/2008

Le programme alimentaire mondial des Nations unies organise un plan de lutte contre la faim dans 16 régions les plus touchées par la crise alimentaire. L'opération devrait coûter 142 millions d'euros.

Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) a annoncé mardi mettre actuellement en oeuvre dans 16 "points chauds" particulièrement touchés par la faim, un programme d'aide de lutte contre la crise alimentaire d'un montant de 142 millions d'euros.

"Alors que près d'un milliard de personnes pauvres luttent pour survivre à la hausse, globale et implacable, des prix des produits alimentaires et des carburants", 214 millions de dollars (142 millions d'euros) ont été débloqués pour des actions visant "16 +points chauds+" particulièrement touchés par la faim, a indiqué un communiqué du PAM basé à Rome.

"Il est essentiel de lancer de nouvelles réponses audacieuses pour enrayer cette crise alimentaire très étendue", a commenté Josette Sheeran, directrice exécutive du PAM, citée dans le communiqué.

L'aide est destinée à "fournir des rations de nourriture à des populations très vulnérables, à continuer de nourrir des enfants pendant les vacances scolaires, à apporter des compléments nutritionnels aux femmes enceintes et aux jeunes enfants dont le développement physique et mental est menacé".

Cet argent visera également à "élargir l'assistance alimentaire aux zones urbaines particulièrement touchées par la hausse des prix, grâce à de l'argent liquide ou à des bons alimentaires", comme en Afghanistan, en Haïti, au Liberia et au Mozambique.

Une grande partie des aides visera la Corne de l'Afrique, notamment l'Ethiopie et la Somalie, "où les effets de la sécheresse et de l'insécurité ont été aggravés par la hausse des prix".

Le PAM indique avoir été touché de plein fouet par la crise alimentaire, avec des coûts opérationnels qui ont explosé et un "budget de base" qui est ainsi passé de 3,1 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros) à près de 6 milliards (3,9 milliards d'euros).

"Les prix de la nourriture ne faiblissent pas et les populations les plus vulnérables ont épuisé leurs systèmes de débrouille. Notre plan d'action vise à les aider à pouvoir répondre à leurs besoins urgents", a souligné Mme Sheridan.

Première publication : 12/08/2008

COMMENTAIRE(S)