Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La diplomatie économique, avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

L'ONU promet 142 millions d'euros contre la faim

Dernière modification : 13/08/2008

Le programme alimentaire mondial des Nations unies organise un plan de lutte contre la faim dans 16 régions les plus touchées par la crise alimentaire. L'opération devrait coûter 142 millions d'euros.

Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (PAM) a annoncé mardi mettre actuellement en oeuvre dans 16 "points chauds" particulièrement touchés par la faim, un programme d'aide de lutte contre la crise alimentaire d'un montant de 142 millions d'euros.

"Alors que près d'un milliard de personnes pauvres luttent pour survivre à la hausse, globale et implacable, des prix des produits alimentaires et des carburants", 214 millions de dollars (142 millions d'euros) ont été débloqués pour des actions visant "16 +points chauds+" particulièrement touchés par la faim, a indiqué un communiqué du PAM basé à Rome.

"Il est essentiel de lancer de nouvelles réponses audacieuses pour enrayer cette crise alimentaire très étendue", a commenté Josette Sheeran, directrice exécutive du PAM, citée dans le communiqué.

L'aide est destinée à "fournir des rations de nourriture à des populations très vulnérables, à continuer de nourrir des enfants pendant les vacances scolaires, à apporter des compléments nutritionnels aux femmes enceintes et aux jeunes enfants dont le développement physique et mental est menacé".

Cet argent visera également à "élargir l'assistance alimentaire aux zones urbaines particulièrement touchées par la hausse des prix, grâce à de l'argent liquide ou à des bons alimentaires", comme en Afghanistan, en Haïti, au Liberia et au Mozambique.

Une grande partie des aides visera la Corne de l'Afrique, notamment l'Ethiopie et la Somalie, "où les effets de la sécheresse et de l'insécurité ont été aggravés par la hausse des prix".

Le PAM indique avoir été touché de plein fouet par la crise alimentaire, avec des coûts opérationnels qui ont explosé et un "budget de base" qui est ainsi passé de 3,1 milliards de dollars (1,9 milliard d'euros) à près de 6 milliards (3,9 milliards d'euros).

"Les prix de la nourriture ne faiblissent pas et les populations les plus vulnérables ont épuisé leurs systèmes de débrouille. Notre plan d'action vise à les aider à pouvoir répondre à leurs besoins urgents", a souligné Mme Sheridan.

Première publication : 12/08/2008

COMMENTAIRE(S)