Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Les rockers écolos de Midnight Oil reviennent après 15 ans de pause

En savoir plus

FOCUS

Kenya : les autorités affichent la fermeté face à la menace des Shebab

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Esplanade des Mosquées : "Israël commence à retirer les détecteurs de métaux"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de retour sur le marché obligataire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Destructeur", le feu ravage la Corse et le Sud-Est

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'absence remarquée de Macron à la conférence sur le sida

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Magic System, 20 ans de tubes

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence mondiale sur le sida : où en est la lutte contre le virus ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence mondiale sur le sida : où en est la lutte contre le virus ?

En savoir plus

Michael Phelps entre au panthéon olympique

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 23/10/2008

Le désormais légendaire Michael Phelps et ses compatriotes terrassent la concurrence dans le Water Cube de Pékin. La Chine s'impose dans le concours par équipes de gymnastique et retrouve son titre olympique.

 

L’Américain Michael Phelps a remporté son troisième titre olympique mardi à Pékin en s’imposant sur le 200 m nage libre. Trois titres assortis de trois records du monde, le nageur de Baltimore est intraitable. Cette nouvelle médaille d’or, sa neuvième aux JO (3 à Pékin et 6 à Athènes en 2004), lui permet à 23 ans de forcer les portes du panthéon où seul quatre champions l’avaient précédé : Paavo Nurmi, Larysa Latynina, Mark Spitz et Carl Lewis. Mais l’objectif ultime de Phelps reste de battre le record de son compatriote Spitz qui s’adjugea 7 médailles d’or aux JO de Munich en 1972. Une formalité pour cette force de la nature, tant sa domination est sans contestation au Water Cube. Réponse dès demain lors des finales du 200 m papillon et du 4x200 m libre.

Pas de miracle pour Manaudou

Son compatriote Aaron Peirsol s’est imposé lui sur le 100 m dos en améliorant son propre record du monde (52''54) et chez les femmes, l’Américaine Natalie Coughlin a conservé son titre sur la même distance en devançant la favorite zimbabwéenne Kirsty Coventry qui avait battu hier le record du monde en demi-finale. Rien ne va plus pour la championne française Laure Manaudou qui a terminé septième, au lendemain de son échec sur le 400 m libre. Dépitée, elle est apparue en larmes au micro de France 2 : "Je suis déçue. Je me demande si ça vaut le coup de continuer". Il lui reste encore une course à disputer en individuel à Pékin pour se racheter, le 200 m dos. Sur 100 m brasse, la septuple championne du monde australienne Leisel Jones a conquis la médaille d’or.

La Chine remet les pendules à l’heure en gymnastique

La Chine continue sa  quête de titres olympiques en remportant le concours général masculin de gymnastique par équipes devant le Japon et les Etats-Unis. Chen Yibing, Huang Xu, Li Xiaopeng, Xiao Qin, Zou Kai et Yang Wei, ont redonné à la Chine le titre qu'elle avait déjà conquis à Sydney en 2000, déchaînant l'enthousiasme des spectateurs du palais national omnisports. La France échoue à la huitième et dernière place.

 

Première publication : 12/08/2008

COMMENTAIRE(S)