Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au gabon, retour au calme mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Clinton - Trump : un premier face-à-face décisif

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Synapson, révélation de la scène électro tricolore

En savoir plus

L'ENTRETIEN

IBK : "Pas de troubles dans le nord du Mali mais des difficultés à Kidal"

En savoir plus

FOCUS

Percée d'Haftar : France 24 filme la déroute d'une milice libyenne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Turquie furieuse après la dégradation de sa note souveraine.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"À Alep, la barbarie"

En savoir plus

Les sabreurs français manquent l'or et le bronze

Dernière modification : 17/08/2008

La première médaille d'or de la délégation française ne viendra pas du tournoi de sabre individuel messieurs : Nicolas Lopez et Julien Pillet, tous deux engagés dans le dernier carré, se sont classés respectivement deuxième et quatrième.

 

Le Français Nicolas Lopez n'est pas parvenu à offrir son premier titre olympique à la délégation française à Pékin, dominé en finale du tournoi individuel de sabre des JO-2008 par le Chinois Zhong Man, soutenu par des supporteurs chauffés à blanc.
  
Lopez, 27 ans, s'est incliné 15 à 9 dans un match d'abord très serré (3-1, 6-6, 9-9), avant que le Chinois, champion d'Asie en titre, ne prenne le large et enchaîne six touches de suite pour décrocher l'or.
  
Le Français, dont la saison a été perturbée par des blessures, offre à l'équipe de France d'escrime sa deuxième médaille, en argent comme Fabrice Jeannet, deuxième du tournoi d'épée dimanche.
  
Pour arriver en finale, le Tarbais, 31e au classement mondial, avait notamment éliminé deux favoris, le Russe Stanislav Pozdniakov, quintuple champion du monde en individuel et champion olympique 1996, et l'Espagnol Jorge Pina, tombeur du tenant du titre, l'Italien Aldo Montano.
  
A cause de son classement mondial, il a dû toutefois disputer un match de plus que son adversaire qui pointe, lui, au dixième rang mondial.
  
Un autre Français, Julien Pillet, avait atteint le dernier carré, mais s'était incliné contre Zhong en demi-finale, puis avait perdu le match pour la troisième place.
  
Zhong a offert à la Chine le deuxième titre olympique en escrime de son histoire, 24 ans après la fleurettiste Luan Jujie.
  

  

Première publication : 12/08/2008

COMMENTAIRE(S)