Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Fabian Cancellara, un chrono qui vaut de l'or

Dernière modification : 18/08/2008

Déjà médaillé de bronze sur la course en ligne, Fabian Cancellara offre à la Suisse une médaille d'or en réalisant le meilleur temps du contre-la-montre sur route. Il a devancé le Suédois Gustav Larsson et l’Américain Levi Leipheimer.

 

Le Suisse Fabian Cancellara est devenu mercredi champion olympique du contre-la-montre sur route à Pékin, s'octroyant le seul titre de la spécialité qui manquait à son palmarès fourni.

Cancellara, double champion du monde en titre de contre-la-montre, s'est imposé avec 33 secondes d'avance sur le Suédois Gustav Erik Larsson, son coéquipier dans l'équipe CSC-Saxo Bank.

L'Américain Levi Leipheimer a pris la médaille de bronze à une minute et neuf secondes, empêchant le vainqueur du Tour de France 2007 Alberto Contador de monter sur le podium olympique.

Le vainqueur de la course en ligne, l'Espagnol Samuel Sanchez, a pris une surprenante sixième place devant le Canadien Svein Tuft, inconnu avant cette épreuve mais longtemps leader provisoire.

Cancellara avait fait de cette course son objectif de la saison, négligeant même les deux contre-la-montre du Tour, remportés par l'Allemand Stefan Schumacher.

Le coureur de la Gerolsteiner était lui en perdition autour de la Grande Muraille, dans la course en ligne comme dans ce contre-la-montre.

Cancellera avait prouvé son état de forme samedi en terminant troisième de la course en ligne au prix d'un incroyable retour sur le groupe de tête dans les derniers kilomètres.

Il ira en septembre à Varèse, en Italie, pour remporter un troisième titre consécutif de champion du monde du contre-la-montre.
 

Première publication : 13/08/2008

COMMENTAIRE(S)