Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

Laura Flessel-Colovic éliminée de ses derniers JO

Dernière modification : 17/08/2008

Une page de l'escrime française se tourne, après l'élimination de Laura Flessel en quarts de finale du tournoi individuel d'épée dames des Jeux olympiques de Pékin.

 

La Française Laura Flessel a été éliminée mercredi en quarts de finale du tournoi de l'épée aux Jeux olympiques de Pékin par la Chinoise Li Na, 15 touches à 10.

Elle était montée sur le podium des Jeux en individuel en 1996, 2000 et 2004, avec une médaille d'or à Atlanta.

Flessel ne s'est jamais remise de son match précédent, gagné en prolongation face à la jeune Chinoise Zhong Weiping au bout d'un long suspense entretenu par le corps arbitral, qui a exclu son maître d'armes.

La championne olympique d'Atlanta s'était imposée 13 touches à 11 durant la minute supplémentaire de combat.

Au bout des trois périodes règlementaires, les deux escrimeuses s'étaient entendues dans les quinze dernières secondes pour aller à la mort subite, mais les juges ont décidé de les faire tirer une minute supplémentaire pour "non combativité".

Flessel avait ensuite marqué une touche qu'elle a crue décisive. Mais les juges expliquaient plus tard aux escrimeuses qu'elles étaient engagées dans une minute supplémentaire, et non dans une mort subite.

Jean-François Di Martino, maître d'armes de la Française, a protesté auprès des arbitres puis du superviseur et s'est fait exclure définitivement du tournoi par un carton noir.

La Française s'est ensuite fait rejoindre à 11-11 mais a inscrit deux ultimes touches dans les 30 dernières secondes.

L'autre Française engagée, Hajnalka Kiraly-Picot, a été sortie par la Suédoise Emma Samuelsson 15 touches à 13 après avoir mené 13 touches à huit.
 

Première publication : 13/08/2008

COMMENTAIRE(S)