Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

Michael Phelps entre dans l'histoire olympique

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 23/10/2008

Avec deux nouvelles médailles d’or, Michael Phelps est devenu l’athlète le plus titré de l'histoire des JO. Alain Bernard a battu le record du monde sur 100 m, aussitôt effacé par l'Australien Sullivan. La France attend toujours de l'or.

 

 

Le Water Cube de Pékin a une nouvelle fois été le théâtre d’un spectacle époustouflant mercredi matin. Cinq finales, cinq médailles d’or, cinq records du monde, 11 titres olympiques au total depuis les Jeux d’Athènes, Michael Phelps est désormais l’athlète le plus titré de l'histoire des JO. L'Américain a empoché ses quatrième et cinquième médailles d’or à Pékin avec deux nouveaux records du monde en survolant le 200m papillon et en mettant sur orbite le relais 4x200m nage libre. Le phénomène de Baltimore vise plus que jamais un autre record, puisqu’il n'est plus qu'à deux victoires des sept médailles d'or conquises lors de mêmes Jeux détenu par son compatriote Mark Spitz depuis les JO de Munich de 1972.

 

Sur 100m nage libre, le Français Alain Bernard et l’Australien Eamon Sullivan poursuivent leur duel spectaculaire à Pékin. L’Antibois a repris son record du monde en demi-finales (47''20), qui n’aura figuré sur les tablettes que pendant 5 minutes, avant d’être battu par Sullivan dans l’autre demi-finale (47''05). La finale s’annonce plus que prometteuse. Du côté des femmes, l’Italienne Federica Pellegrini a survolé la finale du 200m nage libre. En plus de sa médaille d'or, l'Italienne s'est adjugé un nouveau record du monde (1'54''82).

 
Côté français, l’argent ne fait pas le bonheur
 

Les quatre nouvelles médailles d’argent récoltées hier par la France ne font pas oublier une dure réalité : sur la soixantaine de médailles d’or déjà distribuées, aucune n’est tombée dans l’escarcelle des Bleus. Et ça ne s’arrange pas depuis ce matin. En judo, la championne du monde Gévrise Emane a été battue dès son premier combat, une cruelle désillusion. Il n'y a plus de Français en fleuret, le dernier en lisse, Erwan Le Pechoux, a été éliminé en quarts. En cyclisme, l’increvable Jeannie Longo s'est classée à la 4e place du contre-la-montre, à moins de 2 secondes du podium, la poisse. En badminton, Hongyan Pi a échoué en quarts de finale du tournoi individuel face à la championne olympique en titre, logique. Laura Flessel-Colovic, figure emblématique de l'escrime française, a été éliminée en quart de finale du tournoi individuel d'épée dames par la Chinoise Li Na.

La première médaille d’or pourrait venir de la lutte gréco-romaine avec Steeve Guenot, qualifié pour la finale des moins de 66 kg où il devra se défaire d’un Kirghize, Kanatbek Begaliev.

Première publication : 13/08/2008

COMMENTAIRE(S)