Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

Michael Phelps, prodige du "Water Cube"

Dernière modification : 17/08/2008

Michael Phelps, encore. L'Américain décroche deux nouvelles médailles d'or, sur le 200 m papillon et le relais 4x200 m nage libre. Une 4e et 5e médailles d'or aux JO de Pékin qui lui confèrent le titre d'athlète le plus titré de l'histoire.

Le prodige américain Michael Phelps, qui s'est emparé du titre olympique du 200 m papillon mercredi à Pékin, a ainsi conquis une dixième médaille d'or, performance unique dans l'histoire des JO.

   
Jusque-là, outre Phelps, quatre athlètes avaient conquis 9 médailles d'or aux Jeux d'été: Nurmi, Latynina, Spitz et Lewis.
   
Phelps, 23 ans, est déjà monté quatre fois sur la plus haute marche du podium à Pékin: pour le 400 m 4 nages dimanche, le relais 4x100 m libre lundi,  le 200 m nage libre mardi et le 200 m papillon mercredi.
   
Quatre médailles d'or qui s'ajoutent aux six remportées il y a quatre ans à Athènes sur 100 m papillon, 200 m papillon, 200 m 4 nages, 400 m 4 nages, ainsi qu'avec le relais 4x100 m 4 nages - même s'il n'avait pas participé à la finale - et le relais 4x200 m libre.
   
Ces dix médailles permettent ainsi au natif de Baltimore de dépasser quatre légendes du sport, le spécialiste du demi-fond finlandais Paavo Nurmi (3 en 1920, 5 en 1924, 1 en 1928), la gymnaste soviétique Larysa Latynina (4 en 1956, 3 en 1960, 2 en 1964), le nageur américain Mark Spitz (2 en 1968, 7 en 1972) et plus récemment, le sprinteur américain Carl Lewis (4 en 1984, 2 en 1988, 2 en 1992, 1 en 1996).
   
Seulement, Phelps n'entend pas s'arrêter là. Car en Chine, l'Américain a placé la barre très haut: il veut battre un autre record, plus fabuleux encore, celui du nombre de médailles d'or (7) remportées dans une même édition des jeux Olympiques, détenu par Spitz depuis les Jeux de Munich en 1972.
   
Aussi Phelps s'est-il aligné dans huit épreuves à Pékin. Et, après déjà quatre sacres, le prochain est attendu dès ce mercredi dans la finale du 4x200 m libre.
   
S'il parvient à faire mieux que Spitz - ou, au moins, à monter sur tous les podiums -, il pourra même s'enorgueillir de 16 médailles olympiques (deux de bronze s'étaient ajoutées à ses six en or en 2004).
   
Dans ce cas, il serait détenteur d'un nouveau record, celui du nombre de médailles remportées aux Jeux par un même athlète chez les messieurs. Pour l'instant, ce record est de 15 médailles et détenu par le gymnaste russe (ex-soviétique) Nikolai Andrianov (7 or, 5 argent et 3 bronze aux Jeux de 1972, 1976 et 1980).
   
Quand au record absolu du nombre de médailles, hommes et femmes confondus, Phelps devra au moins participer aux Jeux de Londres en 2012 pour pouvoir le battre. En trois participations (1956, 1960 et 1964), Larysa Latynina est montée à 18 reprises sur le podium, avec, en plus de ses 9 médailles d'or, 5 argent et 4 bronze.

Première publication : 13/08/2008

COMMENTAIRE(S)