Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

En Inde, des femmes se mobilisent contre l'alcool

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Communication digitale : de l'influence à la propagande

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gad Elmaleh, le roi de l’humour, vit son rêve américain

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 1)

En savoir plus

Caranobe médaillé de bronze en gymnastique

Dernière modification : 17/08/2008

Le Français Benoît Caranobe remporte la médaille de bronze au concours général de gymnastique hommes. Le Chinois Yang Wei s'offre la médaille d'or.

  
Le Français Benoît Caranobe a créé la surprise en décrochant la médaille de bronze du concours général individuel de gymnastique artistique des jeux Olympiques, remporté par le Chinois Yang Wei devant le Japonais Kohei Uchimura, jeudi à Pékin.
   
Caranobe, 28 ans, offre ainsi à la France sa 14e médaille depuis le début de ces Jeux de Pékin, et la première médaille française dans un concours général individuel, l'épreuve la plus complète et le plus exigeante de gymnastique, depuis l'après-guerre.
   
Il termine avec un total de 91,925, à seulement cinq centièmes du Japonais Uchimura (91,975), mais à bonne distance du grand favori Yang Wei (94,575).
   
Le Français, seulement 17e du concours général individuel à Athènes en 2004, n'avait terminé que 10e des qualifications et pointait en 5e position avant le dernière agrès. Il s'est emparé de la médaille de bronze après son passage au sol (15,350). Au saut de cheval, il a obtenu la meilleure note de la compétition avec un 16,6 quasi-parfait.

Première publication : 14/08/2008

COMMENTAIRE(S)