Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violence au Burundi : la crainte de l'escalade

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tour d'horizon des initiatives d'aide aux migrants et réfugiés qui sont lancées en France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise des migrants : L'Europe indignée, l'Europe impuissante ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La crise des ordures au Liban : un raz-le-bol exacerbé

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses du palais de l'Élysée

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : quelle est l'influence de l'extrême droite ?

En savoir plus

TECH 24

IFA 2015 : retour vers le futur

En savoir plus

MODE

Quand la lingerie triomphe !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : avec les migrants face au "rideau de fer" hongrois

En savoir plus

Michael Phelps, le nageur aux six médailles

Dernière modification : 17/08/2008

L'Américain Michael Phelps remporte son sixième titre aux Jeux olympiques de Pékin, en battant un sixième record du monde lors de la finale du 200 mètres quatre nages.

 

 
L'Américain Michael Phelps a remporté son sixième titre olympique à Pékin en remportant le 200 m 4 nages avec le record du monde (1:54.23) à la clé en finale des jeux Olympiques, vendredi.
   
Phelps a devancé le Hongrois Laszlo Cseh, qui bat le record d'Europe (1:56.52) et l'Américain Ryan Lochte (1:56.53), faisant mieux que son précédent record (1:54.80), établi le 4 juillet lors des sélections olympiques américaines.
   
Avec ce sixième titre remporté dans le "Cube", Phelps, 23 ans, poursuit sa quête du record absolu du nombre des titres olympiques lors des mêmes JO, détenu par son compatriote Mark Spitz depuis les JO de Munich (7) en 1972.
   
Sa prochaine finale est le 100 m papillon samedi. Dimanche, il doit conclure ses neuf jours de compétition avec la finale du relais 4x100 4 nages.
   
A Athènes il y a quatre ans, il avait remporté six titres olympiques (100 et 200 m papillon, 100 et 200 m 4 nages et les relais 4x200 libre et 4x100 m 4 nages) en plus de deux médailles de bronze (200 m libre et 4x100 m libre).
   
Grâce à sa quatrième pépite dorée à Pékin mercredi, il était entré dans la légende olympique. Avec un total de 10 or, le nageur de Baltimore, 23 ans, était devenu l'athlète le plus titré de l'histoire des JO.
   
Il devance l'athlète finlandais Paavo Nurmi, la gymnaste soviétique Larysa Latynina, le nageur américain Mark Spitz et le sprinteur américain Carl Lewis, vainqueurs de neuf médailles d'or.
   
Autre record à portée pour le phénomène américain: le record du nombre de médailles: s'il remporte des médailles - quelle que soit la couleur - sur ses deux dernières épreuves, il deviendrait l'athlète masculin le plus médaillé (16).
   
Pour l'instant, ce record est de 15 médailles et détenu par le gymnaste russe (ex-soviétique) Nikolai Andrianov (7 or, 5 argent et 3 bronze aux Jeux de 1972, 1976 et 1980).
   
Le record absolu du nombre de médailles, hommes et femmes confondus, appartient à Larysa Latynina. En trois participations olympiques (1956, 1960 et 1964), elle est montée à 18 reprises sur le podium, avec, en plus de ses 9 médailles d'or, 5 argent et 4 bronze.
  

Première publication : 15/08/2008

COMMENTAIRE(S)