Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Grèce, Allemagne, Espagne… L'Agriculture européenne réformée

En savoir plus

ICI L'EUROPE

La France, principale bénéficiaire de la PAC

En savoir plus

FOCUS

Chine : vers de meilleures conditions pour les travailleurs migrants de Pékin

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vieux Farka Touré, le blues du désert

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Islamisme radical, comment prévenir et guérir ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Michel Barnier : "Le grignotage de l’Ukraine n’est pas acceptable"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Francis Collomp, ancien otage au Nigeria, raconte son évasion

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Charlie Hebdo, "c'est reparti"... comme avant ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Syrie : Assad, interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

Attentat suicide dans un quartier sunnite de Bagdad

Dernière modification : 17/08/2008

Quinze personnes ont trouvé la mort et trente autres ont été blessées dans un attentat suicide qui a frappé un quartier sunnite de Bagdad. Sept membres des Sahwas, des milices opposées à Al-Qaïda, figurent parmi les victimes.

Un kamikaze a perpétré dimanche soir un attentat suicide tuant quinze personnes, dont sept miliciens anti-Al-Qaïda, et blessant trente personnes dans un quartier sunnite de Bagdad, a indiqué à l'AFP le ministère irakien de l'Intérieur.
   
Huit civils et sept miliciens luttant contre le réseau Al-Qaïda ont été tués dans cet attentat suicide.
   
Farouk al-Obeïdi, un chef des "Sahwas", ces comités d'anciens insurgés reconvertis dans la lutte contre le réseau extrémiste, et six de ses hommes, ont péri dans l'attaque, selon une source au ministère de l'Intérieur.
   
Par ailleurs, 30 personnes ont été blessées.
   
Les circonstances de l'attentat ne sont pas clairement établies.
   
Selon le ministère de l'Intérieur, un homme circulant sur un vélo a perpétré l'attentat suicide.
   
En revanche, des témoins ont affirmé au journaliste de l'AFP sur place que c'est un homme déguisé en femme pour cacher sa ceinture d'explosifs qui a commis une mission suicide.
   
L'attentat s'est produit près de la mosquée Abou Hanifa à Adhamiyah, un quartier sunnite où les Sahwas se sont implantés depuis 2007, favorisant une baisse considérable des violences.
   
Les Sahwas sont néanmoins toujours la cible du réseau Al-Qaïda.
   
En janvier 2008, un double attentat suicide avait coûté la vie à 14 personnes, dont le colonel Riyad al-Sammaraï, leader local des Sahwas.

Première publication : 17/08/2008

COMMENTAIRE(S)