Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Noël au printemps"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : la justice pourrait relancer la procédure des mandats d'arrêt contre Compaoré et Soro

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba : A Kinshasa, le deuil de tout un peuple

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

Faute de médailles, des Brésiliens piratent leur site olympique

Dernière modification : 21/08/2008

Le site officiel du Comité olympique brésilien a été attaqué par des pirates informatiques protestant contre le maigre butin en médaille de leurs athlètes nationaux. Le portail a dû être fermé une partie de la journée.

 

Des pirates informatiques brésiliens s’en sont pris au site du Comité olympique brésilien pour protester contre la mauvaise prestation des athlètes nationaux lors des Jeux olympiques de Pékin, selon les médias.

"Le Brésil est nul lors de ces jeux", pouvait-on lire sur plusieurs pages du portail officiel du Comité, rapporte Globo.com, un site d’information brésilien, ainsi que d’autres journaux.
 
Le Comité olympique a dû fermer le site après deux attaques mardi tôt dans la matinée. Le portail est resté inaccessible une partie de la journée, officiellement pour "raisons de maintenance".
 
Les Brésiliens ont ramené, jusqu’à présent 6 médailles : une en or (en natation) et cinq en bronze (natation, judo et voile).
En 2004, le pays avait totalisé 10 médailles contre 12 en 2000 et 15 en 1996.

Première publication : 19/08/2008

COMMENTAIRE(S)