Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

La Russie va massivement investir dans le high-tech

Dernière modification : 20/08/2008

Le Premier ministre Russe Vladimir Poutine a annoncé un plan d'investissement sans précédent de 16,6 milliards d'euros dans les hautes technologies. Il compte réduire la dépendance russe aux exportations de ressources naturelles.

La Russie va investir 16,6 milliards d'euros dans les industries de haute technologie au cours des deux prochaines années, a annoncé mercredi le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, cité par l'agence Interfax.

"De 2008 à 2010, nous prévoyons d'investir 600 milliards de roubles dans différents programmes d'Etat dans les hautes technologies", a déclaré M. Poutine. "Nous n'avons jamais injecté autant d'argent dans ce secteur", a-t-il ajouté lors d'une réunion, selon Interfax.

Le Premier ministre avait précédemment affirmé que l'investissement dans le secteur des hautes technologies était fondamental dans les efforts de la Russie pour réduire sa dépendance vis-à-vis des exportations de ressources naturelles, tels le pétrole, le gaz et les métaux, dont les prix peuvent connaître d'importantes fluctuations.

Première publication : 20/08/2008

COMMENTAIRE(S)