Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

L'organisation de "l'État islamique s'étend et se consolide dans des espaces abandonnés"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Valls veut fermer des mosquées salafistes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise au Burundi : regain de violences à Bujumbura

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Tsipras sème la zizanie entre la France et l’Allemagne"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les rivages de la Grèce"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les États-Unis et Cuba officialisent leur rapprochement

En savoir plus

DÉBAT

Terrorisme en France : l'islam radical dans le viseur (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Terrorisme en France : l'islam radical dans le viseur (partie 2)

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sur les traces du financement de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

Le 400 m met du baume aux cœurs des Américains

Dernière modification : 22/08/2008

Après les mésaventures de leurs équipes de relais, les États-Unis ont remporté les trois premières places du 400 m hommes. À la surprise générale, LaShawn Merritt a devancé Jeremy Wariner, grand favori de la course.

L'Américain LaShawn Merritt a créé une grosse surprise en détrônant son compatriote Jeremy Wariner en finale du 400 m messieurs aux jeux Olympiques de Pékin, David Neville, 3e, complétant ce triplé des Etats-Unis, jeudi soir.

Le Français Leslie Djhone, qui s'est blessé au départ, est 5e en 45 sec 11.

Merritt, en 43 sec 75, devient le cinquième performeur de l'histoire. Il devance de près d'une seconde le tenant du titre et double champion du monde, Wariner (44.74), qui a complètement craqué dans la dernière ligne droite.

"Je me sentais bien en sortant du virage, explique le Texan. Mais je n'avais plus d'énergie, je ne sais pas quoi dire. J'ai fait de mon mieux. Je suis déçu. Si j'avais couru comme je l'ai fait en demi-finales (44.15), je pense que j'aurais gagné."

Neville s'est jeté sur la ligne pour prendre la médaille de bronze (44.80), juste devant le Bahaméen Christopher Brown (44.84).

C'est le deuxième triplé américain de ces Jeux en athlétisme après celui réussi sur 400 m haies. Le 400 m est une chasse gardée des Etats-Unis depuis 1984.


Djhone quasiment forfait pour le relais

Merritt, 22 ans, avait terminé 2e aux Mondiaux-2007, en passant pour la première fois sous les 44 sec (43.96). Ce résultat l'avait décomplexé et il était devenu le premier homme à battre à deux reprises Wariner en début de saison: à Berlin le 1er juin puis aux sélections américaines début juillet. Wariner, 24 ans, avait répondu avec deux succès à Rome et Paris.

Le Texan n'avait jamais couru aussi lentement dans une grande finale. Cette contre-performance relance le débat sur les conséquences de sa séparation d'avec John Hart, l'entraîneur qui l'avait conduit à toutes ses précédentes victoires. L'ancien mentor du recordman du monde Michael Johnson n'avait pas accepté que Wariner lui propose un nouveau contrat diminuant son salaire.

Djhone fait mieux que sa performance lors de sa première finale olympique à Athènes, où il avait terminé 7e en 2004, dans un temps plus rapide (44.94). L'élève de François Pépin est resté loin de son record de France (44.46).

"Je me claque dès les 20 premiers mètres (à la jambe droite, ndlr), a raconté Djhone, dépité. Je ne peux alors plus placer ma course. J'ai serré les dents. On n'abandonne pas en finale olympique. C'est déjà une chance d'y participer. Je suis déçu et frustré. Je fais 5e avec une jambe en moins... J'en avais encore sous le pied après les séries."

Le Français se donne "une chance sur cent de faire le relais" 4x400 m, dont les séries sont programmées vendredi soir. La finale a lieu samedi soir.

Première publication : 21/08/2008

COMMENTAIRE(S)