Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Noël : les jouets connectés au pied du sapin

En savoir plus

SUR LE NET

Le rapprochement avec Cuba divise la Toile américaine

En savoir plus

REPORTERS

Argentine : le bilan Kirchner

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "MarocLeaks" inquiètent le pouvoir marocain

En savoir plus

#ActuElles

Jouets sexistes : le marketing des fabricants en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Joyeux Noël... laïc !

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Cuba - États-Unis : la fin de la guerre froide ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La Grèce fait trembler les marchés

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La personnalité tourmentée de "Mr. Turner"

En savoir plus

Les "Experts" français en finale de handball

Dernière modification : 22/08/2008

L'équipe de France de handball, les "Experts", a fait plus fort que les "Barjots" des années 1990 : elle se hisse en finale du tournoi olympique en battant la Croatie 25-23. Les Bleus retrouveront l'Islande qui est venue à bout de l'Espagne.

 
Le regard d'un "Barjot" sur les "Experts" : Lisez l'analyse de Philippe Gardent, médaillé de bronze aux JO de Barcelone en 1992, sur l'équipe de France version 2008.

 

PEKIN - L'équipe de France masculine de handball s'est qualifiée vendredi pour la finale des Jeux olympiques de Pékin en battant la Croatie 25-23 (12-11 à la mi-temps) en demi-finale.

 

Les Bleus accèdent pour la première fois de leur histoire en finale des Jeux olympiques après des échecs répétés en demi-finale (1992, 1996) ou en quart de finale (2000, 2004).

 

"On est en finale olympique. Ce soir, on rentre déjà dans l'histoire. Je suis heureux pour ce groupe, c'est le plus cadeau d'adieu qu'ils pouvaient me faire", a déclaré le capitaine Olivier Girault, qui prendra sa retraite internationale après les Jeux.

 

"On s'est demandé entre nous si on voulait s'arrêter là et tout le monde a dit non", a ajouté Girault au micro de Canal Plus. "Ce soir, on va boire une petite mousse quand même avant de se projeter dans la finale. Comme le disait (l'ancien gardien des Bleus) Bruno Martini 'une finale ça ne se joue pas, ça se gagne'."

 

Le début de match entre ces deux puissances majeures du handball mondial était équilibré et les deux équipes viraient à 6-6 après 13 minutes de jeu.

 

 

 

NARCISSE FAIT LE BREAK

 

Mais les Croates, champions olympiques en titre, infligeaient un 3-0 pour creuser un premier écart (9-6), rapidement effacé par un tir à la hanche de Cédric Burdet, auteur d'un excellent début de match (5 buts en première période), et un jet de sept mètres d'Olivier Girault (9-8).

 

S'appuyant sur une solide assise défensive et un excellent Thierry Omeyer dans les buts, les Bleus prenaient l'avantage 11-10 avant l'égalisation de l'incontournable Ivano Balic (11-11, 26e).

 

Les Bleus viraient en tête à la pause 12-11.

 

La deuxième période était un long chassé croisé, les deux équipes se rendant coup pour coup. A dix minutes du terme, Français et Croates étaient toujours à égalité 21-21.

 

A la 54e minute, les Bleus prenaient deux longueurs d'avance 24-22 grâce à un superbe tir en suspension de Daniel Narcisse.

 

Les Bleus, plus forts physiquement et emmenés par un Omeyer en état de grâce, creusaient un écart définitif sur un magnifique but de Narcisse sur un "kung-fu" (25-22).

 

Le camp français - Jérôme Fernandez, blessé, et les handballeuses en tête - pouvaient célébrer la victoire malgré un dernier but anecdotique des Croates.

 

L'autre demi-finale doit opposer vendredi l'Islande à l'Espagne à partir de 20h15 (14h15 heure de Paris).

Première publication : 22/08/2008

COMMENTAIRE(S)