Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

Perquisition des sites d'Alstom en Suisse

Dernière modification : 22/08/2008

La justice helvétique a procédé à la perquisition de plusieurs sites du groupe français Alstom, en Suisse, et arrêté un de ses anciens dirigeants dans le cadre d'une enquête pour corruption et blanchiment d'argent.

Plusieurs sites du groupe Alstom en Suisse ont été perquisitionnés jeudi dans le cadre d'une enquête pour corruption et blanchiment d'argent et un ancien dirigeant arrêté, a annoncé vendredi la justice helvétique.
  
L'ancien dirigeant, dont l'identité n'a pas été révélée, est soupçonné de gestion déloyale, de corruption et de blanchiment d'argent, a indiqué le ministère public de la Confédération (MPC, Parquet).
  
"Le Ministère public de la Confédération conduit une enquête de police judiciaire pour gestion déloyale, corruption et blanchiment d’argent à l’encontre d’un ancien Compliance Manager de haut niveau du Groupe ALSTOM, qui a également été membre de la direction de l’Alstom Prom AG à Baden", a expliqué le MPC.
  
Des officiers de police français ont participé à l'opération dans le cadre d'une demande d'entraide judiciaire de l'Etat français, a précisé le MPC.
  
"Les constatations faites dans le cadre de la présente enquête de police judiciaire laissent présumer que l’affaire pourrait être étendue", estime la justice helvétique qui a mis en place un numéro de téléphone spécial auprès de l’Office fédéral de la police pour recueillir des "informations susceptibles de contribuer à l’avancement des recherches".
  
Les perquisitions ont été menées jeudi dans des sites du groupe Alstom, à Baden (canton d'Argovie), dans la région zurichoise et en Suisse centrale.
  
"Dans l’état actuel des recherches (la justice suisse) subodore que des paiements ont été effectués, à des fins de corruption, par l’intermédiaire de l’Alstom Prom AG sise à Baden; ces montants auraient été versés, par d’autres sociétés du Groupe Alstom, à des fonctionnaires ou à des responsables de divers pays dans des cas déterminés d’adjudication de marchés", a expliqué le Parquet.
  
D'autres personnes se situant "dans la mouvance du groupe Alstom" sont aussi dans le collimateur de la justice, a indiqué le MPC.
  
L'opération policière a mobilisé plus de 50 personnes du MPC, de la Police judiciaire fédérale, des polices cantonales concernées et plusieurs officiers de police français, a précisé le MPC.
  
Le groupe industriel français emploie plus de 5.000 personnes en Suisse.
  
Alstom est depuis plusieurs mois dans le collimateur de la justice suisse qui soupçonne le versement de pots-de-vin de plusieurs millions de dollars pour obtenir des contrats.
  
 

Première publication : 22/08/2008

COMMENTAIRE(S)