Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le brio", Camelia Jordana sur la voie de l’éloquence

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les espoirs déçus des Tunisiens de Bir Ali, 7 ans après la révolution

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"TPIY, dernier acte"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Émoticône hijab : la victoire de Rayouf Alhumedhi, lycéenne saoudienne

En savoir plus

Lutte sans merci entre les cartels de la drogue et la police

Dernière modification : 23/08/2008

Treize personnes, dont un policier, ont été assassinées à Ciudad Juarez, dans le nord du Mexique, où les cartels de la drogue et la police se livrent une lutte sans merci.

Treize personnes, dont un policier, ont été exécutées vendredi à Ciudad Juarez, dans le nord du Mexique, où sévit une guerre entre les cartels de drogue et les forces de l'ordre, ont annoncé les autorités.
  
Ces exécutions ont eu lieu alors que l'ensemble des procureurs régionaux se trouvaient réunis à Chihuahua, capitale de l'Etat du même nom, suite à la signature jeudi à Mexico d'un pacte de sécurité national destiné à mettre fin à la spirale de violence qui secoue le pays depuis plusieurs mois.
  
La violence, liée essentiellement au trafic de drogue, a déjà fait 2.712 morts depuis le début de 2008 au Mexique, en particulier dans l'Etat de Chihuahua. Un bilan qui dépasse déjà celui de l'an dernier.
  
Le président conservateur Felipe Calderon, arrivé au pouvoir en décembre 2006, a lancé une offensive contre les trafiquants de drogue en déployant dans le pays plus de 36.000 militaires et policiers, sans toutefois parvenir à endiguer la violence.

Première publication : 23/08/2008

COMMENTAIRE(S)