Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début l'opération israélienne

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

Des dizaines de morts dans un crash au Kirghizstan

©

Dernière modification : 25/08/2008

Un avion de ligne du Kirghizstan transportant 90 personnes s'est écrasé au décollage près de l'aéroport de Bichkek, la capitale du pays. Soixante-huit passagers seraient morts dans l'accident, selon le ministère de la Santé.

Soixante-huit personnes ont trouvé la mort dimanche soir dans l'accident d'un Boeing 737 peu après le décollage de l'aéroport de Bichkek, capitale du Kirghizstan, à destination de Téhéran.
   
L'accident survient quatre jours à peine après la catastrophe aérienne de la compagnie Spanair à Madrid.
   
"Selon nos dernières informations, 68 passagers ont été tués", a indiqué Rosa Daudova, porte-parole du Premier ministre kirghize Igor Tchoudinov. Un précédent bilan, établi par le ministère de la Santé, faisait état de 65 morts.
   
"Le Boeing, qui avait été construit en 1979 et était en bon état, avait été contrôlé il y a un mois", a déclaré à la presse le Premier ministre.
   
"L'avion a décollé puis a subi une dépressurisation brutale. Il a demandé à atterrir, avant de faire un atterrissage d'urgence dans un champ non loin de la piste et il a pris feu. Il n'y a pas eu d'explosion", a ajouté M. Tchoudinov.
   
L'appareil devait relier la capitale kirghize à Téhéran, selon le service d'information de l'aéroport de Bichkek-Manas.
   
Il a décollé à 20H30 heure locale (14H30 GMT), a demandé à atterrir cinq minutes plus tard et a effectué un atterrissage d'urgence à 20H40 (14H40 GMT), a précisé un représentant de l'aviation civile kirghize, Alexandre Axionov.
   
Le Boeing appartenait à la compagnie privée kirghize Itek Air et était loué par la compagnie iranienne Aseman Airlines, a-t-il ajouté.
   
Itek Air figure sur la liste noire des compagnies aériennes interdites d'exploitation au sein de l'Union européenne.
   
Le porte-parole de l'aviation nationale iranienne, Reza Jafarzadeh, a confirmé que l'avion se rendait à Téhéran mais a démenti qu'il appartienne à Aseman, affirmant qu'il volait pour la compagnie "Kirghiz airlines", a rapporté l'agence iranienne Irna.
   
Au total, 51 étrangers étaient à bord dont des "citoyens d'Iran, de Chine, de Turquie et du Canada", a ajouté le Premier ministre.
   
Vingt-quatre Kirghizes, cinq Iraniens, un Turc, trois Canadiens, trois Kazakhs et un Chinois figurent parmi les tués, selon le dernier bilan de la primature.
   
Les sept membres de l'équipage ont survécu au crash, pire catastrophe aérienne au Kirghizstan depuis que cette petite république d'Asie centrale a acquis son indépendance.
   
Selon des médecins du Centre national de traumatologie du Kirghizstan où les blessés ont été conduits, "la plupart des passagers acheminés ont des traumatismes multiples: brûlures de degrés différents, fractures et contusions".
   
L'ambassadeur d'Iran au Kirghizstan s'est rendu à l'hôpital, selon la même source.
   
La liste des passagers ne sera rendue publique que lundi, a indiqué M. Axionov.
   
Les militaires américains de la base aérienne (de Manas) ont apporté leur  une aide "en envoyant sur les lieux des pompiers et du personnel médical", a déclaré par téléphone à l'AFP une responsable de presse de la base américaine, Aïgoul Karemchakova.
   
Un avion de la compagnie espagnole Spanair devant relier Madrid et Las Palmas dans l'archipel espagnol des Canaries s'était écrasé mercredi au décollage de l'aéroport de la capitale espagnole provoquant la mort de 154 personnes.


 

Première publication : 24/08/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)