Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

Les athlètes français défilent sur les Champs-Élysées

Dernière modification : 26/08/2008

Forts de la moisson de médailles (40) acquise aux Jeux olympiques de Pékin, plusieurs athlètes de l'équipe de France olympique ont défilé sur les Champs-Élysées, à Paris, où ils ont été acclamés par plusieurs centaines de personnes.

 

Plusieurs centaines de personnes ont acclamé mardi après-midi sur les Champs-Elysées à Paris des athlètes français ayant participé aux jeux Olympiques de Pékin, invités à descendre la célèbre avenue par un équipementier, a constaté l'AFP.

 

Une centaine de sportifs, parmi lesquels des joueurs de l'équipe de France de handball, médaillés d'or à Pékin, ont accompli le tour de la place de l'Etoile, avant d'engager une descente rapide des Champs-Elysées, à bord de deux autobus à plate-forme, en agitant de grands drapeaux bleu-blanc-rouge.

 

Saluée par les spectateurs, la descente s'est achevée devant un magasin de l'équipementier adidas, organisateur de l'événement, situé au bas de l'avenue, où une séance de dédicaces devait être organisée.

 

"En Chine, nous étions un peu déconnectés, mais depuis l'arrivée à l'aéroport lundi, c'est grandiose, s'est enthousiasmé le lutteur Christophe Guénot, médaillé de bronze (-74 kg). J'ai l'impression de vivre la Coupe du monde 1998, mais cette fois comme acteur et non comme spectateur".

 

Habitué à un relatif anonymat, le boxeur Alexis Vastine, médaillé de bronze (64 kg), a goûté sans retenue la communion avec le public. "Je suis surpris par l'accueil et par le fait que les gens crient mon prénom, a-t-il lâché. Je pensais que ce serait le cas pour les handballeurs, mais pour moi, vraiment, cela m'étonne".

 

Derniers médaillés de la délégation française, les membres de l'équipe de France de handball, qui ont initié une "ola" depuis le toit de l'un des autobus, espèrent désormais récolter les dividendes de leur réussite sportive.

 

"J'espère que cette effervescence va perdurer, a avancé l'arrière Daniel Narcisse. On a bouclé la boucle en étant champions du monde, champions d'Europe et maintenant champions olympique".

 

Nicolas Sarkozy recevra mardi à 18h45 à l'Elysée l'ensemble des sportifs français qui ont participé aux jeux Olympiques de Pékin, qui se sont achevés dimanche.


Première publication : 26/08/2008

COMMENTAIRE(S)