Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'ex-rebelle Ntaganda maintient son innocence à la veille de son procès à la CPI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rentrée scolaire : le premier jour d'école se raconte sur Twitter

En savoir plus

FOCUS

De la Macédoine à la Hongrie : le périple des migrants vers l’Europe occidentale

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les milles et une vies d’Eric-Emmanuel Schmitt

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Faut-il revenir sur les 35 heures en France ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 1)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Refugees Welcome" : des citoyens s'organisent pour aider les réfugiés

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le ralentissement de l'activité s'accentue en Chine

En savoir plus

Un million de données bancaires sur eBay

Dernière modification : 26/08/2008

Le disque dur d'un ordinateur usagé, vendu environ 50 euros sur eBay, contenait les données bancaires, signatures comprises, d'un million de clients de la Royal Bank of Scotland (RBS), selon la presse britannique.

Les données bancaires d'un million de clients, numéros de compte et signatures compris, ont été retrouvées sur le disque dur d'un ordinateur vendu sur le site d'enchères eBay, a indiqué mardi la presse britannique.

Selon le Daily Mail, un ancien employé de Graphic Data, une société archivant les données personnelles de clients de la Royal Bank of Scotland (RBS) a vendu sur eBay un ordinateur usagé, pour un peu plus de 35 livres (44 euros), sans en effacer les coordonnées concernant plus d'un million de clients.

Parmi ces données, figuraient les numéros de compte, de téléphone ainsi que les signatures de plus d'un million de clients d'American Express, NatWest et de la RBS, selon le journal.

L'acheteur a retrouvé l'ensemble de ces coordonnées sur le disque dur de l'ordinateur, alertant les autorités, précise le quotidien.

"Graphic Data nous a confirmé que l'une de leurs machines semble avoir été vendue par l'intermédiaire d'un tiers", a indiqué une porte-parole de RBS. "Les données historiques liées aux demandes de cartes de crédit de certains de nos clients et des données d'autres banques n'ont pas été effacées. Nous prenons cette affaire très au sérieux et nous nous efforçons de remédier de manière urgente à cette perte regrettable avec Graphic Data", a-t-elle ajouté.

La bévue fait suite à une série de pertes de données sensibles récemment survenues au Royaume-Uni. Début avril, la première banque britannique, HSBC, avait dû présenter ses excuses pour avoir perdu un cédérom contenant des renseignements précis sur quelque 370.000 de ses clients.

L'an dernier, les services fiscaux avaient égaré des cédéroms contenant les données personnelles (noms, adresses, numéros de sécurité sociale...) de tous les bénéficiaire d'allocations familiales du pays, soit 25 millions de personnes.

Première publication : 26/08/2008

COMMENTAIRE(S)