Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

La rumeur de grève de la faim d'Aung San Suu Kyi s'amplifie

©

Dernière modification : 28/08/2008

La rumeur selon laquelle l'opposante birmane Aung San Suu Kyi aurait entamé une grève de la faim se propage dans toute la Birmanie. Malgré le démenti d'un responsable de la junte militaire.

La rumeur d’une grève de la faim entamée par Aung San Suu Kyi pour dénoncer l’absence de progrès politique se propage, depuis quelques jours, dans toute la Birmanie  et suscite une vive inquiétude dans les milieux diplomatiques.

 

Depuis le 15 août dernier, l’icône démocratique, chef de file de l’opposition, n’accepte plus les colis de nourritures que des membres de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie, lui déposent devant le portail de sa villa de la rue de l’Université, en plein cœur de Rangoon, comme c’est le cas chaque semaine depuis sa dernière assignation à résidence.

 

Le prix Nobel de la paix 1991 a passé 13 des 19 dernières années en détention. Et sa dernière arrestation remonte à 2003, après qu’un convoi de son parti a été attaqué par des miliciens pro-gouvernementaux. L’embuscade avait fait plus de 100 morts parmi ses partisans.

 

La junte militaire birmane a formellement rejeté, jeudi, la possibilité d’une grève de la faim de la part d' Aung San Suu Kyi  mais dans les milieux d’opposition exilés, l’inquiétude demeure. L'opposante birmane est apparue très amaigrie sur des images diffusées, il y a quelques mois, à l’occasion de la visite de l’émissaire de l’ONU pour la Birmanie, le diplomate nigérian Ibrahim Gambari.

 

Chez les opposants exilés, qui croient fermement à la thèse de la grève de la faim, on parle d’une "ultime tentative" d’Aung San Suu Kyi. Son refus de rencontrer une nouvelle fois en fin de semaine dernière l’envoyé spécial de Ban Ki-moon, "jugé trop complaisant avec la junte", pourrait leur donner raison.

 

Première publication : 28/08/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)