Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : une base de l'ONU attaquée à Tombouctou

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Réforme constitutionnelle, un texte, des controverses

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Crise des migrants : l'impasse de Calais

En savoir plus

TECH 24

L'archéologie en mode makers

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Revenu universel : une bonne idée ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Raul Castro à Paris : une nouvelle page dans les relations franco-cubaines ?

En savoir plus

FOCUS

La Californie en première ligne pour la reconnaissance des enfants transgenres

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bernard Foccroulle, le souffle lyrique

En savoir plus

#ActuElles

RD Congo : la lutte contre les viols passe par la fin de l’impunité

En savoir plus

Le sud-ouest de la Chine de nouveau frappé par un séisme

Dernière modification : 31/08/2008

Un tremblement de terre a touché les provinces du Sichuan et du Yunnan, occasionnant au moins 25 morts et près de 200 blessés. On dénombre en outre trois disparus. En mai, un précédent séisme a tué 70 000 personnes au Sichuan.

Le séisme qui a ébranlé samedi les provinces du Sichuan et du Yunnan dans le sud de la Chine a endommagé ou détruit plus de 100.000 habitations et touché d'une façon ou d'une autre au moins 440.000 habitants, ont rapporté dimanche les médias chinois.

Dimanche, les autorités ont publié un nouveau bilan faisant état de 25 morts et 192 blessés dans ce tremblement de terre, dont l'épicentre se trouvait à 30 km au sud-est de Panzhihua, près de la limite entre le Sichuan et le Yunnan. On dénombre en outre trois disparus.

L'agence Chine nouvelle a parlé d'un séisme de magnitude 6,1, alors que l'institut géologique américain a mesuré une magnitude de 5,7.

Selon Chine nouvelle, 656 écoles ont subi des dégâts et les pluies abondantes et le terrain difficile gênent les efforts des secours.

En mai, un puissant tremblement de terre a dévasté certains secteurs du Sichuan et fait 70.000 morts.

Première publication : 31/08/2008

COMMENTAIRE(S)