Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

One Planet Summit : Sans les Etats-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "La droite devrait prendre le temps de la réflexion"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "Chirac est à l'origine de la prise de conscience" sur l'environnement

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le Tage est en danger

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La "très grande mélancolie" de Lamia Ziadé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, la Lune, Mars, et au-delà"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La finance verte peut-elle (vraiment) aider la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'exploration du monde, c'est la nature humaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : 160 pompiers tentent de sauver le marché de Bamako

En savoir plus

Abou Dhabi s'intéresse à Hollywood

Dernière modification : 04/09/2008

L'émirat pétrolier d'Abou Dhabi, qui investit des milliards dans des projets immobiliers, touristiques et culturels, a annoncé qu'il investirait un milliard de dollars dans le cinéma en partenariat avec les majors d'Hollywood.

Le riche émirat pétrolier d'Abou Dhabi a annoncé mercredi qu'il allait investir en cinq ans un milliard de dollars pour des productions cinématographiques en coopération avec de grandes firmes mondiales dont celles d'Hollywood.
  
Dans un communiqué, Abu Dhabi Media Compagny (ADMC), un groupe public de l'émirat, précise avoir mis en place une nouvelle société, Imagenation Abu Dhabi, qui va "développer, financer et produire" huit films par an en moyenne pour le marché cinématographique arabe et mondial.
  
L'émirat d'Abou Dhabi, qui investit des milliards de dollars dans de méga-projets immobiliers, touristiques et culturels avec l'ambition de s'imposer comme une importante destination touristique, veut aussi "réaliser son ambition de devenir un centre mondial de l'industrie médiatique", a déclaré le président d'ADMC, Mohamed Khalaf Al-Mazrouei, patron de la nouvelle société.
  
"Avec Imagenation Abu Dhabi, nous allons attirer dans le monde arabe la communauté de Hollywood et des (autres) firmes cinématographiques de production", a souligné pour sa part son président exécutif, Edward Borgerding.
  
"Notre objectif de produire huit films par an fera d'Imagenation Abu Dhabi l'un des principaux producteurs de longs métrages et confirmera Abou Dhabi comme un centre de premier ordre" dans l'industrie cinématographique, a-t-il ajouté.
  
Dopé par des recettes pétrolières record grâce à la flambée des prix du pétrole, l'émirat investit à coup de milliards de dollars dans l'immobilier, l'énergie, l'hôtelerie et les banques dont Citigroup, la première banque américaine et mondiale, mais aussi dans des projets culturels et sportifs renommés.
  
Un homme d'affaires émirati, Suleiman Al-Fahim, vient cette semaine d'acquérir Manchester City avec l'ambition d'en faire "le plus grand club" du championnat d'Angleterre de football.
  
Cette acquisition, conclue dimanche dernier, a été faite au nom de l'"Abu Dhabi United Group for development and investment", un groupe d'investisseurs privés dirigé par cheikh Mansour Ben Zayed Al-Nahyane, un des frères du chef de l'Etat des Emirats et ministre des Affaires présidentielles selon le quotidien d'Abou Dhabi, The National.
  

Première publication : 03/09/2008

COMMENTAIRE(S)