Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrin: une guerre sans images

En savoir plus

LE DÉBAT

Offensive sur Afrin en Syrie : Damas, Ankara, un nouveau rapport de force ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Gabriel Attal : "Les propos de Laurent Wauquiez sont indignes et pas au niveau du chef d'un grand parti d'opposition"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Guillaume Larrivé : "On voit que la meute est en marche aux ordres de l'Élysée"

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Carré écrivaine se dévoile dans "Les Rêveurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump Junior en Inde : un voyage d’affaires très politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Viols, agressions, harcèlement : les témoignages qui accablent l'Unef"

En savoir plus

Le jus de fruit chinois met l'eau à la bouche de Coca

Dernière modification : 03/09/2008

Le géant du soda Coca-Cola tente d'acquérir le numéro 1 chinois du jus de fruit avec une offre de 2,4 milliards de dollars. Les autorités chinoises n'ont pas encore donné leur accord à la transaction.

Le géant américain de la boisson Coca-Cola, présent en Chine depuis trois décennies, veut y accroître sa présence en s'offrant le groupe China Huiyuan Juice, leader local dans le secteur du jus de fruits.

Coca-Cola a annoncé mercredi qu'il faisait une offre sur le groupe coté depuis 2007 à Hong Kong, qui constituera sa plus importante acquisition en Chine, évaluée à 2,4 milliards de dollars, si elle est menée à son terme.

Coca-Cola a précisé à l'AFP que le rachat de Huiyuan, s'il reçoit le feu vert des autorités chinoises, constituera aussi sa deuxième plus importante acquisition dans le monde.

La compagnie américaine va "faire une offre de paiement comptant" pour l'entreprise, proposant 12,20 dollars de Hong Kong par action (1,6 dollar américain), soit trois fois environ le cours du titre.

L'annonce a fait bondir ce cours de plus de 160% mercredi, à près de 11 HK dollars dans l'après-midi.

Déjà, trois actionnaires, possédant au total 66% du groupe, ont accepté la proposition, selon Coca-Cola.

L'un de ces actionnaires est le groupe alimentaire français Danone qui a confirmé dans un communiqué qu'il apporterait à "The Coca-Cola Company" sa participation de 22,98% dans China Huiyuan Juice Group, au sein duquel il était entré en juillet 2006.

Pour Coca-Cola, "la transaction devrait apporter une dilution du bénéfice par action de 0,03 à 0,04 dollar dans la première année suivant la conclusion de l'acquisition".

"Huiyuan est une marque établie de longue date en Chine, où elle réussit bien et sera extrêmement complémentaire des activités de Coca-Cola", a souligné Muhtar Kent, PDG de Coca-Cola, dans un communiqué.

"Cette acquisition (...) sera une occasion unique de renforcer nos activités en Chine, d'autant que le segment jus de fruits y connaît un développement rapide", a ajouté celui qui a pris il y a deux mois les rênes de Coca-Cola, dont il était jusqu'alors le numéro deux.

Coca-Cola entend continuer à développer les marques Huiyuan si l'offre va de l'avant, mais pourrait ensuite "rechercher les synergies" entre Huiyuan et Coca-Cola, notamment dans les secteurs de la distribution et de l'achat des produits de base.

Etabli depuis 1979 en Chine, Coca-Cola dit y avoir investi à ce jour quelque 1,25 milliard de dollars.

Leader étranger dans la boisson cola, il y est aussi présent via ses marques Sprite et Fanta.

Mais ces dernières années, le groupe a aussi fait une percée dans la boisson non gazeuse, avec ses Minute Maid, rebaptisés Guo Li Chen, ou dans les thés en bouteille, pour offrir une gamme la plus large possible aux consommateurs.

Sa nouvelle acquition fait partie de cette stratégie de diversification, "afin de développer encore ses activités dans la boisson" sur un marché prioritaire pour le groupe mais où, en 2007, s'est dessinée une tendance au ralentissement, selon des analystes.

Selon l'institut Euromonitor, tout en restant forte, la croissance du secteur boissons non alcoolisées a montré des signes de ralentissement l'an dernier en Chine.

Le marché a en fait évolué des boissons gazeuses vers des boissons davantage associées à une image de bonne santé -- comme les jus de fruits et de légumes ou les thés -- attirant aussi "un certain nombre de nouveaux acteurs visant une part du marché en pleine croissance".

Toujours selon Euromonitor, Coca-Cola China Ltd a conservé sa position dominante dans la boisson non alcoolisée en 2007, suivi par le groupe chinois Hangzhou Wahaha Group.

Première publication : 03/09/2008

COMMENTAIRE(S)