Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début l'opération israélienne

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

Berlin se penche sur la circulation des données privées sur le Net

©

Dernière modification : 05/09/2008

Le ministre allemand de l'Intérieur, Wolfgang Schaüble, a annoncé que le gouvernement envisageait une amélioration de la protection des données personnelles sur Internet, après des révélations sur le trafic de millions d'informations.

Retrouver ses informations personnelles sur un listing de données publicitaires après un simple changement d’adresse effectué sur Internet ? Impossible en France, mais pas en Allemagne.
   

Les villes d’outre-Rhin peuvent, en toute légalité, vendre des informations issues de registres municipaux. La ville de Bochum, située en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, a ainsi reconnu qu’elle avait encaissé quelque 220 000 euros par an par ce biais.

 

Le gouvernement allemand a donc annoncé son intention de pallier les abus de plus en plus fréquents. Il s’est réuni mercredi 3 septembre à Berlin pour manifester son intention de changer les règles de gestion et d’utilisation des données personnelles sur Internet.

 

Une meilleure protection des données des internautes

 

Actuellement, c’est à l’internaute de manifester son refus de partager ses données à la société à qui il les transmet. "Seule une minorité de personnes font cette démarche", souligne le chargé de la protection des données et de la liberté de l’information allemand, Peter Schaar. Si le projet de loi est adopté, il faudra à l’avenir l’autorisation expresse de l’individu pour pouvoir transmettre ou revendre ses informations personnelles.

 

Au mois d’août 2008 déjà, un vaste scandale de trafic de données confidentielles circulant sur Internet a été révélé.Un employé d'un centre d'appels téléphoniques avait alors remis aux autorités un CD comportant les noms, adresses et coordonnées bancaires de 17 000 personnes.

 

"Le plus important, ce que je demande, c’est qu’il y ait à nouveau un contrôle de l’individu sur ses données", a déclaré Peter Schaar avant la réunion. "Cela signifie que les données peuvent être transmises à des fins publicitaires uniquementsi la personne concernée l’a expressément autorisé." 
 

Le ministre de l'Intérieur, Wolfgang Schäuble, a même été plus loin en proposant de durcir les sanctions encourues en cas d’abus. Par ailleurs, les sociétés qui revendent les informations personnelles d’utilisateurs seraient obligées, selon ce projet de loi, de préciser la provenance des listings, afin de limiter la circulation de données personnelles obtenues illégalement.

 

Un marché d’un milliard d’euros 
 

Le gouvernement allemand ne veut, en revanche, surtout pas affoler les milieux économiques. Les Allemands sont très friands de l’Internet : 22 millions d’entre eux possèdent un compte bancaire en ligne, selon la Fédération des technologies de l'information et de la communication (Bitkom). Les revenus générés par la publicité en ligne sont très importants, et les informations personnelles des internautes sont la matière première de ce secteur.

 

"Il ne s'agit pas d'agir trop vite" et de légiférer à tout va, en faisant "comme si la diffusion de données constituait dans tous les cas une menace", a averti Wolfgang Schäuble: "Il faut trouver le juste équilibre" entre la protection des citoyens et les besoins de l'économie reposant sur "l'utilisation des technologies modernes de communication".

  

En Allemagne, le marché de la publicité en ligne est en effet conséquent. Les chiffres publiés sur le site de Bitkom parlent d’eux-mêmes : 2007 a été une année record, avec près d’un milliard d’euros de chiffres d’affaires.

Première publication : 04/09/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)