Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rentrée scolaire : le premier jour d'école se raconte sur Twitter

En savoir plus

FOCUS

De la Macédoine à la Hongrie : le périple des migrants vers l’Europe occidentale

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les milles et une vies d’Eric-Emmanuel Schmitt

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Faut-il revenir sur les 35 heures en France ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 1)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Refugees Welcome" : des citoyens s'organisent pour aider les réfugiés

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le ralentissement de l'activité s'accentue en Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"À votre bon cœur ?"

En savoir plus

L'ouragan Ike passe en catégorie 4

Dernière modification : 05/09/2008

Une semaine après Gustav, Haïti est ravagée par le passage d'Hanna, qui a déjà provoqué la mort de 61 personnes. Une autre tempête, Ike, a gagné en intensité dans l'Atlantique pour devenir un ouragan de catégorie 4.

Ike a gagné en intensité mercredi dans l'Atlantique pour devenir un ouragan de catégorie 4 tandis que la tempête tropicale Hanna, moins puissante, s'est également renforcée en traversant les Bahamas en direction des Etats-Unis.

A Haïti, Hanna a provoqué des pluies torrentielles qui ont inondé plusieurs parties de l'île, obligeant les habitants à trouver refuge sur le toit de leurs maisons.

Le président haïtien René Préval a prévenu mercredi que les conséquences du passage de la tempête tropicale pourraient devenir une "catastrophe extraordinaire" comparable au cyclone qui fit plus de 3.000 morts dans le pays il y a quatre ans.

Hanna, qui a touché les Bahamas après avoir frappé Haïti, devrait redevenir un ouragan lorsqu'elle atteindra la côte est des Etats-Unis, en fin de semaine, selon le centre américain de veille cyclonique (USNHC).

Dans son sillage, les tempêtes Ike et Josephine se dirigent vers l'ouest.

La première, qui ne représente pas de danger immédiat car elle est loin des côtes, s'est transformée en ouragan de catégorie 4 sur l'échelle de Saffir Simpson, qui en compte cinq, en un très court laps de temps.

Qualifiée d'ouragan "extêmement dangereux" par l'USNHC, Ike est accompagné de vents soufflant à 215 km/h et se trouve actuellement à un millier de kilomètres au nord des îles Leeward.

L'ouragan suit une trajectoire nord/nord-ouest mais il est encore trop pour dire quels pays seraient susceptibles de se trouver sur sa trajectoire et si les installations pétrolières du golfe du Mexique pourraient être menacées.

La tempête tropicale Josephine traverse l'Atlantique en direction de l'ouest dans le sillage de l'ouragan Ike mais elle a perdu en puissance.

Après le passage de l'ouragan Gustav, qui a balayé les côtes américaines sans toutefois frapper de plein fouet La Nouvelle-Orléans, l'intensification de l'activité cyclonique inquiète les exploitants pétroliers du golfe du Mexique, ainsi que les millions de personnes qui vivent aux Caraïbes ou dans le sud-est des Etats-Unis.

Le gouvernement américain a prévu la formation de 14 à 18 tempêtes tropicales durant la saison, qui démarre le 1er juin et dure six mois. Josephine est déjà la dixième alors que le pic de la saison est atteint en moyenne vers le 10 septembre.

"SITUATION CATASTROPHIQUE"

En Haïti, l'heure était encore aux bilans du passage dévastateur de Gustav lorsque Hanna a frappé les côtes, lundi soir.

Le passage de la tempête a provoqué des inondations et des coulées de boue qui ont coûté la vie à 61 personnes au moins, dont 22 dans le port des Gonaïves. Mais le bilan pourrait s'alourdir avec le reflux des eaux et les recherches des secouristes.

"Nous sommes dans une situation réellement catastrophique", a déclaré René Préval, qui devait s'entretenir d'urgence en fin de journée avec des représentants de pays donateurs.

"On estime que par rapport à Jeanne, Hanna pourrait provoquer encore plus de dommages", a-t-il ajouté, évoquant le cyclone de septembre 2004 qui avait dévasté le nord et nord-ouest du pays.

Certains habitants des Gonaïves sont bloqués depuis 36 heures sur les toits de leurs maisons où ils se sont réfugiés pour échapper aux inondations. Le gouvernement ignore le sort des patients des hôpitaux et des détenus dans les prisons.

Télécoms Sans Frontières (TSF), ONG française spécialisée dans les télécommunications d'urgence, a annoncé mercredi avoir envoyé une première équipe sur place.

Ces spécialistes "transportent des transmetteurs mobiles de données haut débit par satellite, des lignes téléphoniques et fax et tous les équipements informatiques nécessaires pour installer des Centres de Communication d'Urgence."

Hanna a balayé Haïti et la République dominicaine voisine et se dirigeait mercredi vers les Bahamas, où elle devrait arriver d'ici deux jours, avec des vents soufflant à 105 km/h. Selon l'USNHC, elle devrait toucher les côtes américaines d'ici la fin de semaine, entre la Géorgie et la Caroline du Nord ou du Sud.
 

Première publication : 04/09/2008

COMMENTAIRE(S)