Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

Total ramène trois contrats signés de Syrie

Dernière modification : 04/09/2008

La visite du président français Nicolas Sarkozy a profité au groupe pétrolier Total, qui a pu prolonger un contrat d'exploitation et en a signé deux autres, pétroliers et gaziers, avec les compagnies nationales syriennes.

Total a signé trois accords pétroliers et gaziers avec la Syrie, a annoncé jeudi le groupe pétrolier français dans un communiqué, au terme d'une visite de deux jours du président français Nicolas Sarkozy dans ce pays.

Total a annoncé avoir conclu un "accord cadre établissant un partenariat stratégique avec les compagnies nationales syriennes" de pétrole et de gaz, la Syrian Petroleum Company et la Syrian Gas Company, afin de "développer des projets en commun".

Un autre accord prolonge de dix ans, jusqu'en 2021, le permis d'exploitation par Total du gisement pétrolier de Deir Ez Zor, dans l'est du pays, opéré conjointement par Total et la Syrian Petroleum Company.

Un troisième accord prévoit une augmentation des livraisons de gaz par Total à la Syrie à partir de ce même gisement. Il "porte sur la production du champ de gaz à condensats de Tabiyeh afin d'augmenter les livraisons de gaz sur le marché domestique syrien, à partir de l'usine de Deir Ez Zor", précise Total.

Ces accords "ouvrent la voie à une coopération renforcée entre Total et la Syrie et au développement des activités du groupe en partenariat avec les sociétés pétrolières nationales de ce pays", se félicite le patron de Total, Christophe de Margerie, directeur général exécutif du groupe, cité dans le communiqué.

Total a produit en Syrie en 2007 environ 29.000 barils équivalent pétrole par jour.

M. de Margerie est le seul patron à avoir accompagné M. Sarkozy lors de son déplacement mercredi et jeudi en Syrie, avec le PDG de la CMA-CGM, troisième groupe de transport maritime, Jacques Saadé.

Première publication : 04/09/2008

COMMENTAIRE(S)