Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les promesses de Hollande à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

France-Afrique : un rapport parlementaire très critique appelle à une nouvelle politique africaine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "Faire de 'Je suis Charlie' une religion me dérange"

En savoir plus

FOCUS

Royaume-Uni : le système de santé, enjeu central des législatives

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hafsia Herzi de retour dans une comédie "certifiée Hallal"!

En savoir plus

FACE À FACE

Le Front national dans la tourmente

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

Cheney à Kiev pour apaiser la crise politique ukrainienne

Dernière modification : 05/09/2008

Après avoir plaidé à Tbilissi pour l'adhésion de la Géorgie à l'Otan, le vice-président américain Dick Cheney est à Kiev, où il doit rencontrer le président Viktor Iouchtchenko et son Premier ministre Ioulia Timochenko, en conflit ouvert.

Le vice-président américain, Dick Cheney, a rencontré vendredi à Kiev le Premier ministre ukrainien, Ioulia Timochenko, et le président Viktor Iouchtchenko, sur fond de crise politique en Ukraine et de menaces d'élections anticipées.
   
La rencontre en tête-à-tête avec Mme Timochenko a commencé à 08H00 GMT et duré plus que prévu, a indiqué à l'AFP la porte-parole de Mme Timochenko, Marina Soroka. Elle a été suivie de négociations entre les délégations gouvernementales ukrainienne et américaine.
   
Durant l'entretien, M. Timochenko a déclaré espérer un "nouveau dynamisme pour les relations entre les deux pays".
   
Vers 09H00 GMT, M. Cheney est arrivé à la présidence pour y rencontrer  Viktor Iouchtchenko. Les deux hommes avaient déjà dîné ensemble jeudi soir après l'arrivée du dirigeant américain à Kiev, selon l'ambassade des Etats-Unis en Ukraine.
   
Selon la presse et les analystes, M. Cheney devrait tenter de réconcilier ces dirigeants ukrainiens en conflit aigu et dont la coalition gouvernementale pro-occidentale est en pleine décomposition.
   
Arrivé à Kiev en provenance de Tbilissi, M. Cheney a indiqué que l'objectif de sa visite était de soutenir les alliés américains dans l'ancien bloc soviétique.
   
La semaine dernière, plusieurs hauts responsables européens ont estimé que l'Ukraine pourrait être la prochaine cible de Moscou, après les combats entre la Russie et la Géorgie. Comme la Géorgie, l'Ukraine aspire à rejoindre l'OTAN et l'Union européenne.
   
Les tensions récurrentes entre le président Iouchtchenko et son Premier ministre se sont exacerbées pendant le conflit militaire de la Russie voisine et de la Géorgie.
   
M. Iouchtchenko s'est ouvertement rangé du côté de Tbilissi, tout comme les Etats-Unis, alors que Mme Timochenko s'est abstenue de toute critique ouverte à l'adresse de Moscou.
   
Mardi, le parti de M. Iouchtchenko a annoncé son retrait de la coalition qu'il formait avec le bloc Ioulia Timochenko. Ce dernier a voté avec l'opposition pro-russe (Parti des régions) une série de lois anti-présidentielles.
   

Première publication : 05/09/2008

COMMENTAIRE(S)