Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le défenseur des droits de l'homme burundais Pierre-Claver Mbonimpa blessé par balles

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burundi: le spectre de l'escalade

En savoir plus

DÉBAT

John Kerry au Moyen-Orient : comment rassurer les pays du Golfe ?

En savoir plus

DÉBAT

Raids turcs en Irak et en Syrie : l'offensive contre l'EI et le PKK s'intensifie (Partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La Seine : le XXIème arrondissement de Paris

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Le yoga, nouvelle arme d'influence

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

PKK, organisation de l’État islamique : le double jeu d’Erdogan

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Grèce : la bourse d'Athènes rouvre dans le rouge après 5 semaines de fermeture

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Nucléaire iranien : John Kerry tente de rassurer les monarchies du Golfe

En savoir plus

Après Gustav, Cuba demande de l'aide à Washington

Dernière modification : 07/09/2008

Cuba demande aux Etats-Unis de lever l'embargo qu'ils maintiennent depuis 1962 contre l'île communiste, afin de permettre aux sociétés américaines d'ouvrir des crédits et aider les Cubains victimes de l'ouragan Gustav.

Cuba a appelé samedi les Etats-Unis à lever leur embargo pour permettre aux sociétés américaines d'ouvrir des crédits et aider les Cubains affectés par l'ouragan Gustav.

"Si le gouvernement des Etats-Unis a la volonté réelle de coopérer avec le peuple cubain face à la tragédie causée par l'ouragan, il lui est demandé de (...) lever l'embargo qui empêche les sociétés américaines d'offrir des crédits commerciaux privés" à Cuba "pour acheter des denrées alimentaires aux Etats-Unis", indique un communiqué du ministère cubain des Affaires étrangères.

Les autorités cubaines avaient "remercié" plus tôt samedi Washington pour ses "regrets" pour les graves dégâts causés il y a une semaine par Gustav, tout en dénonçant son embargo, mais sans dire explicitement, dans leur communiqué de presse, si elles refusaient ou non l'aide financière offerte par les Américains.

Washington avait annoncé vendredi avoir offert le 3 septembre une aide d'une valeur de 100.000 dollars à Cuba, qui serait délivrée à travers une ONG.

Les Américains avaient aussi offert d'envoyer une mission d'évaluation des dégâts, selon les autorités cubaines.

Washington maintient un embargo depuis 1962 contre l'île communiste, sauf pour les produits pharmaceutiques et alimentaires.

L'ouragan Gustav a détruit ou endommagé plus de 100.000 bâtiments dans l'ouest de Cuba, mais n'a cependant fait aucun mort sur l'île, selon la Défense civile cubaine.

Les autorités cubaines ont accepté les offres d'aide de plusieurs pays, dont celle de la Russie qui a déjà dépêché sur place deux avions d'aide humanitaire.

Gustav a fait plus de 100 morts ailleurs dans les Caraïbes et dans le sud des Etats-Unis.
 

Première publication : 07/09/2008

COMMENTAIRE(S)