Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement met-il la pression sur les médias français ?

En savoir plus

FOCUS

Espagne : le difficile combat contre les violences faites aux femmes

En savoir plus

FACE À FACE

Présidence Macron : le début des ennuis ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Wallay", un voyage initiatique au Burkina Faso

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La France, le Rwanda et les secrets des archives"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Code du travail : menu minceur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

De Rugy élu président de l'Assemblée : une occasion manquée pour la parité

En savoir plus

LE DÉBAT

PMA "pour toutes les femmes" : qu'implique l'avis du Comité d'éthique ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

Violent accident de car en Croatie

Dernière modification : 07/09/2008

Au moins 13 personnes ont été tuées et une trentaine d'autres blessées lors d'un accident de car sur une autoroute croate. Le véhicule slovaque, qui transportait 49 passagers, a violemment heurté le pilier d'un pont.

Au moins treize passagers d'un autocar slovaque ont été tués et une trentaine d'autres blessés dans un accident de la route survenu dimanche matin sur une autoroute en Croatie, a-t-on appris de source policière.
   
"La situation change d'un moment à l'autre. Le dernier bilan dont je dispose est de treize morts", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police Kristina Maodus.
   
"C'est sans doute le plus grave accident qui s'est produit dans cette région de la Croatie", a-t-elle ajouté.
   
La porte-parole a dit n'être toujours pas en mesure de dire si les victimes étaient de nationalité slovaque.
   
L'accident s'est produit vers 06H00 (04H00 GMT) sur l'autoroute reliant Zagreb et Split, près de la localité Zir, dans le centre de la Croatie.
   
Une cinquantaine de personnes se trouvaient à bord de cet autocar immatriculé en Slovaquie.

Première publication : 07/09/2008

COMMENTAIRE(S)