Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Renseignement : une loi qui inquiète

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Budget britannique : to cut or not to cut?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'Iran fait la chasse aux coupes de cheveux "sataniques""

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : un haut responsable en fuite dénonce un "coup d'État"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'amour fait songer, vivre et croire"

En savoir plus

FOCUS

Finlande : les populistes au gouvernement?

En savoir plus

Moscou fait un pas de plus vers les provinces séparatistes

Dernière modification : 10/09/2008

La Russie a établi des relations diplomatiques avec l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud, a annoncé le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Moscou fait "un pas de plus pour annexer" ces deux territoires, a réagi Tbilissi.

La Russie a établi mardi des relations diplomatiques avec les deux républiques séparatistes de Géorgie, Abkhazie et Ossétie du Sud, lors d'un échange de notes, a annoncé le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
  
"Nous avons échangé des notes qui constituent des accords sur l'établissement de relations diplomatiques entre la Russie et l'Abkhazie ainsi que la Russie et l'Ossétie du Sud", a déclaré M. Lavrov lors d'une conférence de presse.
  
L'échange formel de notes signifie de fait l'établissement de relations diplomatiques, a indiqué à l'AFP un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
  
Par ailleurs, la Russie a également paraphé des traités d'amitié, de coopération et d'aide mutuelle avec l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud, selon M. Lavrov.
  
"Un pas pratique important a été fait pour rendre officielles les relations de la Russie avec l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud", a souligné le ministre russe.
  
Ces accords d'amitié et de coopération "sont maintenant prêts à être signés au plus haut niveau prochainement", a-t-il dit.
  

Première publication : 09/09/2008

COMMENTAIRE(S)