Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Deux bombardiers russes sur le sol vénézuélien

©

Dernière modification : 11/09/2008

Deux bombardiers russes vont effectuer au Venezuela des "vols d'entraînement". La marine russe avait annoncé, deux jours plus tôt, des manœuvres conjointes dans la mer des Caraïbes, zone d'influence américaine.

Deux bombardiers russes se trouvent depuis mecredi au Venezuela pour des "vols d'entraînement", selon une annonce faite par Moscou et confirmée par Caracas, deux jours après que la marine russe eut annoncé des manoeuvres navales conjointes pour novembre dans les Caraïbes.
   
"Deux bombardiers stratégiques TU-160 des forces aériennes russes vont effectuer pendant quelques jours des vols d'entraînement au-dessus des eaux neutres, après quoi ils retourneront sur leur base" en Russie, a déclaré le ministère russe de la Défense, cité par les agences russes.
   
Le président vénézuélien Hugo Chavez a confirmé cette annonce, affirmant que "cela fait deux ans que la Russie a décidé de relancer son programme d'aviation stratégique".
   
Ce déploiement de moyens militaires russes dans une région considérée depuis un siècle par les Etats-Unis comme leur chasse gardée intervient dans un contexte de relations russo-américaines nettement refroidies depuis l'intervention russe en Géorgie en août.
   
Les deux bombardiers russes se trouvent sur la base aérienne d'El Libertador, dans l'Etat vénézuélien d'Aragua (nord), selon le ministère vénézuélien de la Défense.
   
L'itinéraire du vol jusqu'au Venezuela "passait au-dessus des eaux neutres des océans Glacial et Atlantique", a précisé le ministère russe, ajoutant que le vol des bombardiers depuis la base russe d'Enguelsk, dans la région de Saratov (Volga), avait duré près de 13 heures.
   
"Des chasseurs de l'Otan ont suivi les avions TU-160 pendant leur vol", a souligné un porte-parole du ministère, Alexandre Drobychevski, cité par l'agence Interfax.
   
"Tous les vols des avions des forces aériennes (russes) se déroulent dans le respect strict des règles internationales (...) et ne violent pas les frontières d'autres pays", a assuré en outre le ministère russe.
   
Mercredi, M. Chavez a aussi évoqué des manoeuvres conjointes avec la marine russe déjà annoncées, assurant qu'il s'agissait d'une "coopération" qui était conforme à son souci de "renforcement du pays".
   
Dimanche, il avait annoncé la venue de plusieurs bâtiments de la marine russe dans son pays et indiqué que ces navires arriveraient au Venezuela "fin novembre ou en décembre".
   
Moscou avait confirmé lundi de telles manoeuvres conjointes prévues pour se dérouler au large de ce pays d'Amérique latine, avec la participation de bâtiments emblématiques de la flotte russe, narguant ainsi les Etats-Unis dans leur zone d'influence historique.
   
"Nous sommes intéressés par le renforcement de nos connaissances et capacités de défense avec nos alliés stratégiques, et la Russie est de ceux-là", a souligné M. Chavez.
   
Plusieurs navires de la flotte russe du Nord, dont le croiseur à propulsion nucléaire "Pierre le Grand"--porteur de missiles à double capacité conventionnelle et nucléaire-- ainsi que des avions de la marine russe doivent participer aux exercices prévues dans les eaux vénézuéliennes des Caraïbes.
   
Ces manoeuvres ont été décidées au cours de la visite en juillet à Moscou du président Chavez, allié de Moscou et bête noire de Washington.
   
Dans le cadre de ces opérations, la Russie veut envoyer temporairement au Venezuela des avions dotés de dispositifs capables d'atteindre des sous-marins.
   
La Maison Blanche a déclaré qu'elle surveillerait de près les manoeuvres russo-vénézuéliennes.
   
Le Venezuela a renforcé ces dernières années sa coopération militaire avec la Russie à travers un important programme d'achat d'armes, incluant des fusils Kalachnikov, des hélicoptères et des avions de chasse Sukhoï.
 

Première publication : 11/09/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)