Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début l'opération israélienne

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

Un homme politique druze assassiné près de Beyrouth

©

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 23/10/2008

Un attentat à la bombe à Beisour, un village à l'est de Beyrouth, a coûté la vie à Saleh Aridi, un haut responsable druze, d'une faction pro-syrienne. Trois autres personnes ont été blessées.

Un homme politique druze, membre du Parti démocratique, a été tué le 10 septembre dans la soirée, dans un attentat à Baysour, un village à l'est de Beyrouth. Saleh Aridi a été tué sur le coup après l’explosion d’une charge explosive placée à l’intérieur de sa voiture, garée à quelques mètres de son domicile.

 

Le profil de la victime ne rend pas cet attentat anodin. Proche conseiller du ministre de la Jeunesse et des Sports libanais, Talal Arslane, figure prosyrienne de l’opposition, il fut à l’origine du rapprochement politique avec l’autre leader de la communauté druze et cadre de la majorité parlementaire, Walid Joumblatt.

 

Il s’agit du premier attentat à la voiture piégée visant une personnalité libanaise appartenant au camp de l'opposition depuis le début de la vague d'attentat qui a débuté en octobre 2004. Il s'agit également du premier meurtre ciblé depuis le 25 janvier dernier, qui avait coûté la vie à Wissam Eid, un officier du service de renseignement des Forces de sécurité intérieure. Le 13 août dernier, un attentat à la bombe avait fait 14 morts à Tripoli, dont dix soldats de l’armée libanaise.

 

Cet assassinat intervient au lendemain de la convocation des principales forces politiques du pays par le président de la République Michel Sleimane fixée au 16 septembre au Palais Présidentiel, afin de reprendre le dialogue national, interrompu depuis 2006.

 

L’assassinat de Saleh Aridi s’est également produit deux jours après la signature d’un accord qui a mis un terme aux affrontements confessionnels armés à Tripoli, la deuxième ville du pays, entre la communauté alaouite et les partisans sunnites du Courant de futur de Saad Hariri.

 

Les médias libanais proche de la majorité déplorent que cet attentat puisse remettre en question, après 48 heures d'espoir, les termes de dialogue et de réconciliation.

Première publication : 11/09/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)