Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 2)

En savoir plus

260 000 fidèles ont assisté à la messe du pape à Paris

Dernière modification : 13/09/2008

"N'ayez pas peur de donner votre vie au Christ!", s'est exclamé samedi le pape Benoît XVI au cours d'une messe célébrée devant 260 000 fidèles sur l'esplanade des Invalides à Paris. Il doit s'envoler pour Lourdes dans l'après-midi.

A lire également sur France24.com : L'Eglise catholique vue par un prêtre trentenaire

 Grande ferveur populaire autour de la visite de Benoît XVI à Paris


Regardez aussi le 'A la Une' de France 24 : Benoît XVI et la laïcité en France

 

Benoît XVI a lancé samedi un vibrant appel aux vocations religieuses, qui connaissent une baisse constante en France, s'exclamant "n'ayez pas peur de donner votre vie au Christ!", devant 260.000 fidèles, selon la police, lors d'une messe sur l'esplanade des Invalides à Paris.
   
"Vous tous qui êtes venus de la France entière et d'autres pays limitrophes, permettez-moi de lancer un appel confiant en la foi et en la générosité des jeunes qui se posent la question de la vocation religieuse ou sacerdotale : n'ayez pas peur!", s'est exclamé Benoît XVI lors de son homélie.
   
"N'ayez pas peur de donner votre vie au Christ! Rien ne remplacera jamais le ministère des prêtres au coeur de l'Église! Rien ne remplacera jamais une messe pour le salut du Monde!", a-t-il souligné.
   
"Chers jeunes ou moins jeunes qui m'écoutez, ne laissez pas l'appel du Christ sans réponse", a ajouté le pape, alors que les vocations connaissent un déclin constant en France.
   
Actuellement il y a en France 15.440 prêtres diocésains (travaillant dans les paroisses), contre 16.859 en 2004 et 37.555 en 1970. En 2007, il y a eu 101 ordinations de prêtres, ce qui ne compense pas la baisse des effectifs pour cause de retraite ou de décès.
   
La messe en plein air sur l'esplanade des Invalides a commencé vers 10H00 après l'arrivée du pape en papamobile de l'Institut de France tout proche où il a été reçu pour une courte visite par quelque 200 académiciens.
   
Le Premier ministre François Fillon et plusieurs membres du gouvernement assistent à la messe, dont Michèle Alliot-Marie (Intérieur), Rachida Dati (Justice), Christine Boutin (Logement) et Xavier Darcos (Education).
   
Le pape Benoît XVI s'est aussi livré à une critique des "idoles", ces "fausses représentations de Dieu" devant quelque 260.000 fidèles, selon le chiffre donné vers 10h45 par la préfecture de police.
   
"Le monde contemporain ne s'est-il pas créé ses propres idoles (...) en détournant l'homme de sa fin véritable, du bonheur de vivre éternellement avec Dieu?", a-t-il demandé.
   
"L'argent, la soif de l'avoir, du pouvoir et même du savoir n'ont-ils pas détourné l'homme de sa fin véritable?", a lancé le pape.
   
"Saint Paul explique aux Colossiens que la cupidité insatiable est une idolâtrie et il rappelle à son disciple Timothée que l'amour de l'argent est la racine de tous les maux", a rappelé le pape.
   
Or, "la raison elle-même peut se forger des idoles", a prévenu le pape: "Demandons donc à Dieu qui nous voit et nous entend, de nous aider à nous purifier de toutes nos idoles".
   
Les fidèles sont massés sur l'esplanade, sur le pont Alexandre III et à l'arrière de l'Hôtel des Invalides, place Vauban où sont installés des écrans géants.
   
Le pape, qui a débuté sa journée à l'Institut de France dont il fait partie comme membre étranger de l'Académie des sciences morales et politiques, doit quitter Paris vers 16H30 pour Lourdes où il restera jusqu'à lundi et célèbrera le 150e anniversaire de ce que l'Eglise appelle les apparitions de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous.
 

Première publication : 13/09/2008

COMMENTAIRE(S)