Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"TPIY, dernier acte"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Zimbabwe : La fin de l'ère Mugabe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : scènes de liesse à Harare après la démission de Mugabe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hortefeux : "Si le président prend de bonnes initiatives pour les collectivités, nous le dirons"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Brice Hortefeux : le poste de Castaner au gouvernement est "sensible, mais pas essentiel"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"La bataille des sexes" : l’égalité homme-femme en jeu

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le sort incertain des militaires transgenres

En savoir plus

Le Hamas veut échanger Gilad Shalit contre des prisonniers palestiniens

Dernière modification : 14/09/2008

Khaled Mechaal, le chef en exil du Hamas, a appelé à un accord "le plus rapidement possible" pour échanger le soldat israélien Gilad Shalit détenu à Gaza depuis plus de deux ans contre la libération de prisonniers palestiniens.

Le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal a affirmé samedi soir que son mouvement souhaitait qu'un accord intervienne le "plus rapidement possible" pour la libération de prisonniers palestiniens en échange du soldat israélien Gilad Shalit détenu à Gaza depuis plus de deux ans.
  
"Le Hamas n'a ni ajourné les négociations sur l'échange des prisonniers, ni imposé de nouvelles conditions, mais nous refusons le chantage fait par Israël qui veut (diminuer) le nombre des prisonniers palestiniens qui devraient être libérés", a déclaré M. Mechaal dans une allocution lors d'une cérémonie organisée à Damas à l'occasion du mois sacré du Ramadan.
  
"Nous avons demandé la libération de plus de mille prisonniers palestiniens (en échange du soldat Shalit), mais Israël n'entend en libérer que 450", a indiqué M. Mechaal dont le mouvement mène avec Israël des négociations par l'entremise de l'Egypte depuis plusieurs mois pour parvenir à un accord.
  
"Nous sommes attachés à faire aboutir les négociations le plus rapidement possible car nous souhaitons que nos prisonniers rentrent chez eux, mais nous refusons le chantage israélien concernant le nombre des prisonniers", a poursuivi le chef du bureau politique du mouvement islamiste.
  
Le soldat israélien qui possède aussi la nationalité française, a été enlevé lors d'une attaque à la lisière de la bande de Gaza en juin 2006.

Première publication : 14/09/2008

COMMENTAIRE(S)