Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Sarraj : "Nous avons besoin de l'ONU pour organiser des élections en Libye"

En savoir plus

FOCUS

Discrimination positive au Brésil : des étudiants dénoncent des fraudes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Valérian", dernière superproduction de Besson, débarque en France

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

États-Unis : "le simulacre d'assurance maladie" au Sénat

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron réconcilie les Libyens"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Accord inédit sur la Libye

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Elan de solidarité après les incendies dans le sud de la France

En savoir plus

LE DÉBAT

Libye : vers une sortie de crise ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Libye : vers une sortie de crise ? (partie 1)

En savoir plus

Barcelone et le Milan AC ne gagnent toujours pas

Dernière modification : 15/09/2008

Deux matchs, deux défaites pour le Milan AC et ses trois Ballons d'or, Ronaldinho, Shevchenko et Kaka. Défaits à Gènes, les Lombards pointent à la 19ème place de la Serie A. En Espagne, le Barça ne gagne toujours pas.

L'AC Milan a subi sa deuxième défaite en autant de journées et pointe à une étonnante 19e place, tandis que le FC Barcelone ne va guère mieux (1 point en deux journées) et que Manchester United perdait à Liverpool, qui talonne Chelsea en tête du Championnat d'Angleterre.


Angleterre (4e j.)


Seul Manchester United a chuté parmi les "Big Four". Et c'était à Liverpool (2-1), qui battait son rival historique après huit échecs (7 défaites, un nul). MU n'est que 13e (un match en moins), tandis que les Reds ne sont devancés en tête qu'à la différence de but par Chelsea, fringant vainqueur à Manchester City (3-1). Robinho, la nouvelle star des Citizens, a bien ouvert le score sur coup franc, mais les Blues ne tardaient pas à prouver au club racheté par un milliardaire émirati qu'il restait encore une classe d'écart. Facilité plus déconcertante encore à Arsenal (3e, à un point des deux premiers), qui est allé étriller Blackburn 4-0, avec un coup du chapeau parfait d'Adebayor (tête, pied droit, pied gauche). Le promu Hull a gagné à Newcastle (2-1) et prend une surprenante 4e place, alors que Tottenham, qui reçoit Aston Villa lundi, est bon dernier.


Espagne (2e j.)

Barcelone est seul en tête. Pas le Barça, mais l'Espanyol, seule équipe à deux victoires. Le Barça pointe lui à une infamante 15e place: après sa défaite liminaire chez le promu Numancia, il n'a pu battre Santander au Camp Nou (1-1). Et le seul but catalan fut marqué sur penalty, par Messi. Numancia, justement, que le Real Madrid a battu (4-3) après avoir été mené deux fois en tout début de partie. Le Real est 8e. Derrière l'Espanyol, ça se bouscule à 4 points: Valence, Almeria, Séville, Getafe et Villarreal. L'Atletico Madrid s'est incliné à Valladolid (2-1).


Italie (2e j.)

Où va Milan? Pour l'instant dans le mur: zéro point après deux journées et une humiliante 19e place. Les Rossoneri se sont encore inclinés, chez le Genoa (2-0), malgré la présence au coup d'envoi de ses trois Ballons d'or (Kaka, Shevchenko, Ronaldinho). L'AS Rome, battue à Palerme (3-1), ne va pas vraiment mieux (17e). L'Inter s'en sort mieux (4e), après une victoire sur Catane (2-1), comme la Juventus (6e), victorieuse de l'Udinese (1-0). La Serie A est dominée par les inattendues Lazio et Atalanta, seules équipes à 6 points.


Allemagne (4e j.)

Pour la deuxième fois consécutive, Hambourg a dû être mené 2-0 pour réagir, et l'emporter finalement contre Leverkusen (3-2). Le club hanséatique a pris la tête du classement, deux points devant le Bayern Munich qui, toujours sans Ribéry et après des débuts poussifs, a balayé le promu Cologne (doublé de Toni et but de Podolski). Hambourg est devenu leader à la faveur d'un autre incroyable retournement de situation: sur le terrain de Dortmund, l'ex-leader Schalke 04 menait 3-0 après 54 minutes de jeu, puis perdait les pédales: Dortmund arrachait le nul, grâce notamment à un doublé de Frei, de retour de blessure, et deux exclusions côté Schalke. Les deux rivaux de la Ruhr ont autant de points que le Bayern (8). Le Werder Brême (9e) a signé son premier succès, contre la lanterne rouge, Cottbus (3-0).

Première publication : 15/09/2008

COMMENTAIRE(S)