Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ottawa: histoire d'une photo

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Toumani Diabaté, le maître de la kora, invité du Journal de l’Afrique

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

Hewlett-Packard supprimera 24 600 emplois en trois ans

Dernière modification : 16/09/2008

Hewlett-Packard a annoncé un plan de suppression de 24 600 emplois sur trois ans. Selon le groupe informatique américain, la moitié des départs devrait être compensée par de nouvelles embauches de salariés.

Le groupe informatique américain Hewlett-Packard a annoncé lundi qu'il entendait supprimer quelque 24.600 emplois dans le monde au cours des trois ans à venir à la suite de son rachat de la société de services informatiques EDS.

Environ la moitié de ces suppressions d'emploi, qui représentent quelque 7,5% des effectifs totaux des sociétés fusionnées, devraient intervenir aux Etats-Unis, a précisé HP dans un communiqué.

Le groupe prévoit toutefois de compenser environ la moitié de ces départs par de nouvelles embauches de salariés, afin de pouvoir répondre "à la diversité de ses marchés et de ses clients dans le monde entier".

HP entend tirer quelque 1,8 milliard de dollars d'économies de cette restructuration.

Cette annonce fait suite au rachat d'Electronic Data System, finalisé en août pour 13,9 milliards de dollars.

La partie services du nouveau groupe fusionné pèse 38 milliards de dollars de chiffres d'affaires et emploie 210.000 personnes.

L'acquisition d'EDS doit permettre à HP de se développer dans les services informatiques, comme son concurrent IBM l'a fait depuis longtemps.

Le PDG Mark Hurd a indiqué dans un communiqué que HP avait "maintenant les capacités technologiques les plus vastes sur le marché pour répondre aux besoins des clients aujourd'hui et à l'avenir".

Première publication : 15/09/2008

COMMENTAIRE(S)