Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Un islamiste condamné pour avoir plannifié des attentats

©

Dernière modification : 15/09/2008

Un religieux musulman a été reconnu coupable par un tribunal de Melbourne d'avoir dirigé un réseau qui préparait des attaques terroristes en Australie. Cinq autres personnes ont également été condamnées pour avoir financé ce réseau.

Un religieux musulman d'origine algérienne a été reconnu coupable lundi par un tribunal de Melbourne d'avoir dirigé un réseau qui préparait des attaques terroristes en Australie.
   
Abdul Nacer Benbrika, religieux musulman de 48 ans d'origine algérienne, arrêté en 2005, a été reconnu coupable d'avoir dirigé une organisation terroriste basée à Melbourne.
   
Cinq autres personnes ont également été condamnées pour avoir appartenu à ce réseau et pour l'avoir financé tandis que quatre autres suspects ont été relaxés, à l'issue d'un procès de plus de sept mois.
   
Les peines à l'encontre des condamnés seront prononcées ultérieurement. Le chef du réseau encourt 25 années d'emprisonnement.
   
Au total, douze hommes arrêtés en novembre 2005, étaient jugés pour avoir programmé des attaques, sur ordre de leur chef, contre des matches de football ou une gare dans l'intention de tuer près d'un millier de personnes.
   
Les attaques prévues visaient à obtenir de l'Australie le retrait de ses troupes en Irak et en Afghanistan.
   
Les douze hommes avaient été arrêtés en novembre 2005 lors d'opérations policières à Melbourne et Sydney.
   
Dans des enregistrements téléphoniques, M. Benbrika suggérait que des bombes étaient le meilleur moyen de faire le maximum de victimes.
   
La police avait saisi pendant son enquête des documents expliquant comment fabriquer des engins explosifs ainsi que des enregistrements vidéo du dirigeant d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden.
   
Les avocats des condamnés avaient estimé que leurs clients n'étaient pas des terroristes, mais juste de jeunes hommes qui suivaient un enseignement de l'islam d'un religieux musulman au "style particulier".
   
Pour l'avocat de M. Benbrika, Remy Ven de Wiel, son client n'était qu'un "vantard" et n'avait rien fait d'autre que d'évoquer le djihad (guerre sainte).
   
"Les musulmans en Australie s'estiment dépourvus de tout pouvoir politique et donc s'expriment", avait expliqué l'avocat.

Première publication : 15/09/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)