Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"Le dialogue judéo-musulman n'est pas organisé au niveau national"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Carlos Tavares, PDG de PSA Peugeot Citroën

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : fin des audiences de la CDVR

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les temps forts de la Fashion Week à Paris

En savoir plus

FOCUS

Italie : le phénomène Renzi

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Hubert Reeves, président de "Humanité et biodiversité"

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Narendra Modi à la conquête des États-Unis

En savoir plus

  • Feu vert du Parlement turc pour une intervention militaire contre l'EI

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : 15 personnes visées par des poursuites judiciaires

    En savoir plus

  • Le Dalaï-lama privé de visa : le sommet des Nobel de la paix du Cap annulé

    En savoir plus

  • Pour l’Union européenne, les militaires français doivent pouvoir se syndiquer

    En savoir plus

  • Google rattrapé par le scandale des photos volées de stars nues

    En savoir plus

  • Bourse de Tokyo : un trader fait une bourde à 617 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Mondial-2015 : des footballeuses partent en guerre contre la Fifa

    En savoir plus

  • Equipe de France : Gignac et Payet retrouvent les Bleus

    En savoir plus

  • Quand les touristes chinois découvrent la fronde à Hong Kong

    En savoir plus

  • Le chef de Boko Haram revient à la vie... pour la quatrième fois

    En savoir plus

  • Décès du père d'un journaliste harcelé par un hacker israélien

    En savoir plus

  • "Le dialogue judéo-musulman n'est pas organisé au niveau national"

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

La Banque du Japon tente de calmer les marchés

Dernière modification : 16/09/2008

La Banque du Japon (BoJ) a injecté 16 milliards d'euros dans le marché monétaire japonais pour faire face aux conséquences de la faillite de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers, et appelle les investisseurs au calme.

La Banque du Japon (BoJ) a annoncé mardi l'injection d'un total de 2.500 milliards de yens (16,7 milliards d'euros) dans le marché monétaire, et a promis de veiller à "la stabilité des marchés" après la retentissante faillite de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers.
  
La BoJ a annoncé en matinée une première injection de 1.500 milliards de yens, puis une autre de 1.000 milliards en début d'après-midi.
  
Ces injections de fonds ont eu lieu via des opérations d'"open market", qui consistent pour la banque centrale à acheter aux banques privées des titres (notamment des bons du Trésor) afin d'accroître les liquidités sur le marché.
  
Lundi, la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque d'Angleterre (BoE) étaient déjà intervenues pour calmer les marchés en injectant des liquidités, respectivement 30 milliards d'euros et 5 milliards de livres (6,3 mds EUR).
  
La Réserve fédérale américaine (Fed) avait de son coté mené lundi deux opérations de prise en pension au jour le jour à l'issue desquelles elle a alloué un total de 70 milliards de dollars aux banques.
  
Le gouverneur de la BoJ, Masaaki Shirakawa, a par ailleurs affirmé mardi, dans une déclaration écrite, sa détermination à ce que les marchés ne s'effondrent pas en raison de la crise bancaire aux Etats-Unis.
  
"L'intention de la Banque du Japon est d'assurer des échanges de fonds en douceur et la stabilité des marchés financiers en continuant à mener des opérations de marché appropriées et d'autres mesures, tout en suveillant attentivement la récente situation entourant le secteur financier aux Etats-Unis et son impact", a assuré M. Shirakawa.
  
La BoJ, qui entame lundi une réunion de politique monétaire de deux jours, a publié cette déclaration quelques minutes avant l'ouverture de la Bourse de Tokyo, qui était fermée lundi en raison d'un jour férié. A 13H30 (04H30 GMT), l'indice Nikkei des principales valeurs dévissait de 5,32%.

Première publication : 16/09/2008

COMMENTAIRE(S)