Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

La Banque du Japon tente de calmer les marchés

Dernière modification : 16/09/2008

La Banque du Japon (BoJ) a injecté 16 milliards d'euros dans le marché monétaire japonais pour faire face aux conséquences de la faillite de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers, et appelle les investisseurs au calme.

La Banque du Japon (BoJ) a annoncé mardi l'injection d'un total de 2.500 milliards de yens (16,7 milliards d'euros) dans le marché monétaire, et a promis de veiller à "la stabilité des marchés" après la retentissante faillite de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers.
  
La BoJ a annoncé en matinée une première injection de 1.500 milliards de yens, puis une autre de 1.000 milliards en début d'après-midi.
  
Ces injections de fonds ont eu lieu via des opérations d'"open market", qui consistent pour la banque centrale à acheter aux banques privées des titres (notamment des bons du Trésor) afin d'accroître les liquidités sur le marché.
  
Lundi, la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque d'Angleterre (BoE) étaient déjà intervenues pour calmer les marchés en injectant des liquidités, respectivement 30 milliards d'euros et 5 milliards de livres (6,3 mds EUR).
  
La Réserve fédérale américaine (Fed) avait de son coté mené lundi deux opérations de prise en pension au jour le jour à l'issue desquelles elle a alloué un total de 70 milliards de dollars aux banques.
  
Le gouverneur de la BoJ, Masaaki Shirakawa, a par ailleurs affirmé mardi, dans une déclaration écrite, sa détermination à ce que les marchés ne s'effondrent pas en raison de la crise bancaire aux Etats-Unis.
  
"L'intention de la Banque du Japon est d'assurer des échanges de fonds en douceur et la stabilité des marchés financiers en continuant à mener des opérations de marché appropriées et d'autres mesures, tout en suveillant attentivement la récente situation entourant le secteur financier aux Etats-Unis et son impact", a assuré M. Shirakawa.
  
La BoJ, qui entame lundi une réunion de politique monétaire de deux jours, a publié cette déclaration quelques minutes avant l'ouverture de la Bourse de Tokyo, qui était fermée lundi en raison d'un jour férié. A 13H30 (04H30 GMT), l'indice Nikkei des principales valeurs dévissait de 5,32%.

Première publication : 16/09/2008

COMMENTAIRE(S)