Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Ray Lema, musicien engagé

En savoir plus

DÉBAT

Sport féminin : comment améliorer la visibilité des sportives dans les médias ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Sport féminin : comment améliorer la visibilité des sportives dans les médias ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme en Europe : comment concilier sécurité et libertés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Spécial Grèce : Dimitris Kourkoulas et Yiorgos Tsipras

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La loi Macron à l’épreuve de l'hémicycle

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet de l'UA : la lutte contre Boko Haram à l'ordre du jour

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Partenariat transatlantique : "Nous ne baisserons pas les standards européens"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Merci la Grèce ?"

En savoir plus

La Banque du Japon tente de calmer les marchés

Dernière modification : 16/09/2008

La Banque du Japon (BoJ) a injecté 16 milliards d'euros dans le marché monétaire japonais pour faire face aux conséquences de la faillite de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers, et appelle les investisseurs au calme.

La Banque du Japon (BoJ) a annoncé mardi l'injection d'un total de 2.500 milliards de yens (16,7 milliards d'euros) dans le marché monétaire, et a promis de veiller à "la stabilité des marchés" après la retentissante faillite de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers.
  
La BoJ a annoncé en matinée une première injection de 1.500 milliards de yens, puis une autre de 1.000 milliards en début d'après-midi.
  
Ces injections de fonds ont eu lieu via des opérations d'"open market", qui consistent pour la banque centrale à acheter aux banques privées des titres (notamment des bons du Trésor) afin d'accroître les liquidités sur le marché.
  
Lundi, la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque d'Angleterre (BoE) étaient déjà intervenues pour calmer les marchés en injectant des liquidités, respectivement 30 milliards d'euros et 5 milliards de livres (6,3 mds EUR).
  
La Réserve fédérale américaine (Fed) avait de son coté mené lundi deux opérations de prise en pension au jour le jour à l'issue desquelles elle a alloué un total de 70 milliards de dollars aux banques.
  
Le gouverneur de la BoJ, Masaaki Shirakawa, a par ailleurs affirmé mardi, dans une déclaration écrite, sa détermination à ce que les marchés ne s'effondrent pas en raison de la crise bancaire aux Etats-Unis.
  
"L'intention de la Banque du Japon est d'assurer des échanges de fonds en douceur et la stabilité des marchés financiers en continuant à mener des opérations de marché appropriées et d'autres mesures, tout en suveillant attentivement la récente situation entourant le secteur financier aux Etats-Unis et son impact", a assuré M. Shirakawa.
  
La BoJ, qui entame lundi une réunion de politique monétaire de deux jours, a publié cette déclaration quelques minutes avant l'ouverture de la Bourse de Tokyo, qui était fermée lundi en raison d'un jour férié. A 13H30 (04H30 GMT), l'indice Nikkei des principales valeurs dévissait de 5,32%.

Première publication : 16/09/2008

COMMENTAIRE(S)