Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

L'UE se penche sur l'accord entre Google et Yahoo!

Dernière modification : 16/09/2008

Qualifié d'"anticoncurrentiel" par l'Association mondiale des journaux (AMJ), le projet de rapprochement entre les deux géants de l'Internet, Google et Yahoo!, fera l'objet d'une enquête des services européens de la concurrence.

Les services européens de la concurrence ont ouvert récemment une enquête sur le projet de rapprochement annoncé entre les géants internet Google et Yahoo!, a indiqué mardi un porte-parole de la Commission.

"C'est un accord entre deux des principaux acteurs d'internet, clairement nous nous montrons prudents" en menant cette enquête, a indiqué Jonathan Todd, porte-parole de la commissaire européenne à la Concurrence Neelie Kroes.

"Nous ne savons s'il y a un problème, nous regardons au cas où il y en aurait un", a-t-il ajouté, précisant que l'enquête avait été ouverte en juillet.

L'association mondiale des journaux (AMJ) avait demandé lundi aux autorités de la concurrence américaine, canadienne et européenne de bloquer cet accord, qu'elle juge anticoncurrentiel.

Selon l'AMJ, cet accord aurait un "impact négatif" à la fois sur les recettes publicitaires que Yahoo! et Google apportent aux journaux et aux autres sites internet, ainsi que sur le coût de la publicité payante sur les moteurs de recherche.

Juste après l'annonce en juin de la rupture de ses négociations pour un rapprochement avec Microsoft, Yahoo! avait conclu un accord avec Google sur la publicité en ligne, par lequel Google fournira des publicités que Yahoo! placera à côté des réponses de son moteur de recherche.

Les deux sociétés avaient précisé que cet accord, d'une durée de quatre à dix ans, n'entrerait pas en vigueur avant 3 mois et demi, le temps que les autorités de concurrence l'examinent.

Le ministère américain de la Justice avait pour sa part déjà annoncé début juillet qu'il examinait l'accord passé entre Google et Yahoo!, pour s'assurer qu'il n'était pas contraire au droit de la concurrence.

Première publication : 16/09/2008

COMMENTAIRE(S)