Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - migrants illégaux : l'impasse calaisienne

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : l'Iran réaffirme son soutien à l'Irak : à quel prix ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Entretien exclusif avec José Manuel Barroso, président de la Commission européenne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic in the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

L'UE se penche sur l'accord entre Google et Yahoo!

Dernière modification : 16/09/2008

Qualifié d'"anticoncurrentiel" par l'Association mondiale des journaux (AMJ), le projet de rapprochement entre les deux géants de l'Internet, Google et Yahoo!, fera l'objet d'une enquête des services européens de la concurrence.

Les services européens de la concurrence ont ouvert récemment une enquête sur le projet de rapprochement annoncé entre les géants internet Google et Yahoo!, a indiqué mardi un porte-parole de la Commission.

"C'est un accord entre deux des principaux acteurs d'internet, clairement nous nous montrons prudents" en menant cette enquête, a indiqué Jonathan Todd, porte-parole de la commissaire européenne à la Concurrence Neelie Kroes.

"Nous ne savons s'il y a un problème, nous regardons au cas où il y en aurait un", a-t-il ajouté, précisant que l'enquête avait été ouverte en juillet.

L'association mondiale des journaux (AMJ) avait demandé lundi aux autorités de la concurrence américaine, canadienne et européenne de bloquer cet accord, qu'elle juge anticoncurrentiel.

Selon l'AMJ, cet accord aurait un "impact négatif" à la fois sur les recettes publicitaires que Yahoo! et Google apportent aux journaux et aux autres sites internet, ainsi que sur le coût de la publicité payante sur les moteurs de recherche.

Juste après l'annonce en juin de la rupture de ses négociations pour un rapprochement avec Microsoft, Yahoo! avait conclu un accord avec Google sur la publicité en ligne, par lequel Google fournira des publicités que Yahoo! placera à côté des réponses de son moteur de recherche.

Les deux sociétés avaient précisé que cet accord, d'une durée de quatre à dix ans, n'entrerait pas en vigueur avant 3 mois et demi, le temps que les autorités de concurrence l'examinent.

Le ministère américain de la Justice avait pour sa part déjà annoncé début juillet qu'il examinait l'accord passé entre Google et Yahoo!, pour s'assurer qu'il n'était pas contraire au droit de la concurrence.

Première publication : 16/09/2008

COMMENTAIRE(S)