Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Moscou signe des accords d'amitié avec l’Abkhazie et l’Ossétie

Dernière modification : 18/09/2008

Le président russe a signé des accords d’amitié avec l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud et a assuré les deux régions séparatistes géorgiennes du soutien militaire de la Russie. Un arrangement qualifié de "mascarade" par Tbilissi.

Medvedev a signé mercredi des accords d’amitié avec l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud et a assuré les deux régions séparatistes de Géorgie du soutien militaire de la Russie.

Ces traités, signés avec le président sud-ossète Edouard Kokoïti et le président abkhaze Sergueï Bagapch lors d’une cérémonie au Kremlin, formalise la coopération militaire, diplomatique et économique entre Moscou et les deux régions.

« Les documents que nous avons signés prévoient que nos pays prendront en commun les mesures nécessaires pour faire face aux menaces sur la paix (...) et pour s’opposer à des actes d’agression », a dit Medvedev.

« Nous ferons preuve les uns envers les autres de tout le soutien nécessaire, y compris le soutien militaire », a précisé Medvedev. « Une nouvelle agression de la part de la Géorgie (...) conduirait à une catastrophe à l’échelle régionale, aussi personne ne doit douter que nous nous opposerons à toute nouvelle aventure militaire. »

Moscou a reconnu l’indépendance de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie le mois dernier. Les présidents sud-ossète et abkhaze ont été reçus à Moscou comme des chefs d’Etat, les drapeaux des deux régions flottant sur le Kremlin.

Ils ont également été présentés à l’assistance dans leur langue maternelle.

Pour l’instant, seul le Nicaragua a emboîté le pas aux Russes et a reconnu l’indépendance des deux régions.

A Tbilissi, un diplomate géorgien de haut rang a qualifié cette signature de « mascarade » et a rappelé que la Russie avait annexé des territoires géorgiens.

Première publication : 17/09/2008

COMMENTAIRE(S)