Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Puppa Lek Sen, héritier du reggae africain

En savoir plus

FOCUS

Proche-Orient : l’essor du tourisme politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tensions entre Grecs et réfugiés sur l’île de Chios

En savoir plus

Moscou signe des accords d'amitié avec l’Abkhazie et l’Ossétie

Dernière modification : 18/09/2008

Le président russe a signé des accords d’amitié avec l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud et a assuré les deux régions séparatistes géorgiennes du soutien militaire de la Russie. Un arrangement qualifié de "mascarade" par Tbilissi.

Medvedev a signé mercredi des accords d’amitié avec l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud et a assuré les deux régions séparatistes de Géorgie du soutien militaire de la Russie.

Ces traités, signés avec le président sud-ossète Edouard Kokoïti et le président abkhaze Sergueï Bagapch lors d’une cérémonie au Kremlin, formalise la coopération militaire, diplomatique et économique entre Moscou et les deux régions.

« Les documents que nous avons signés prévoient que nos pays prendront en commun les mesures nécessaires pour faire face aux menaces sur la paix (...) et pour s’opposer à des actes d’agression », a dit Medvedev.

« Nous ferons preuve les uns envers les autres de tout le soutien nécessaire, y compris le soutien militaire », a précisé Medvedev. « Une nouvelle agression de la part de la Géorgie (...) conduirait à une catastrophe à l’échelle régionale, aussi personne ne doit douter que nous nous opposerons à toute nouvelle aventure militaire. »

Moscou a reconnu l’indépendance de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie le mois dernier. Les présidents sud-ossète et abkhaze ont été reçus à Moscou comme des chefs d’Etat, les drapeaux des deux régions flottant sur le Kremlin.

Ils ont également été présentés à l’assistance dans leur langue maternelle.

Pour l’instant, seul le Nicaragua a emboîté le pas aux Russes et a reconnu l’indépendance des deux régions.

A Tbilissi, un diplomate géorgien de haut rang a qualifié cette signature de « mascarade » et a rappelé que la Russie avait annexé des territoires géorgiens.

Première publication : 17/09/2008

COMMENTAIRE(S)