Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Moscou signe des accords d'amitié avec l’Abkhazie et l’Ossétie

Dernière modification : 18/09/2008

Le président russe a signé des accords d’amitié avec l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud et a assuré les deux régions séparatistes géorgiennes du soutien militaire de la Russie. Un arrangement qualifié de "mascarade" par Tbilissi.

Medvedev a signé mercredi des accords d’amitié avec l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud et a assuré les deux régions séparatistes de Géorgie du soutien militaire de la Russie.

Ces traités, signés avec le président sud-ossète Edouard Kokoïti et le président abkhaze Sergueï Bagapch lors d’une cérémonie au Kremlin, formalise la coopération militaire, diplomatique et économique entre Moscou et les deux régions.

« Les documents que nous avons signés prévoient que nos pays prendront en commun les mesures nécessaires pour faire face aux menaces sur la paix (...) et pour s’opposer à des actes d’agression », a dit Medvedev.

« Nous ferons preuve les uns envers les autres de tout le soutien nécessaire, y compris le soutien militaire », a précisé Medvedev. « Une nouvelle agression de la part de la Géorgie (...) conduirait à une catastrophe à l’échelle régionale, aussi personne ne doit douter que nous nous opposerons à toute nouvelle aventure militaire. »

Moscou a reconnu l’indépendance de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhazie le mois dernier. Les présidents sud-ossète et abkhaze ont été reçus à Moscou comme des chefs d’Etat, les drapeaux des deux régions flottant sur le Kremlin.

Ils ont également été présentés à l’assistance dans leur langue maternelle.

Pour l’instant, seul le Nicaragua a emboîté le pas aux Russes et a reconnu l’indépendance des deux régions.

A Tbilissi, un diplomate géorgien de haut rang a qualifié cette signature de « mascarade » et a rappelé que la Russie avait annexé des territoires géorgiens.

Première publication : 17/09/2008

COMMENTAIRE(S)