Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité : colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la Défense camerounais

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le F-35 grand absent de Farnborough

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Collectif"

En savoir plus

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

  • En direct : le défilé du 14-Juillet sur les Champs-Élysées

    En savoir plus

  • EN IMAGES : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • La délicate opération de renflouement du Costa Concordia a commencé

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

Reprise du procès de l'ex-leader ultranationaliste Seselj

©

Dernière modification : 17/09/2008

Le procès pour crimes de guerre et contre l'humanité de Vojislav Seselj, devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, reprendra mardi 23 septembre. Il avait été ajourné en août.

Le procès du leader ultranationaliste serbe Vojislav Seselj devant le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie, ajourné fin août, doit reprendre mardi prochain, a-t-on appris mercredi auprès du TPI.
  
Le procès pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité "doit reprendre mardi 23 septembre", a indiqué à l'AFP une porte-parole du tribunal, après la publication d'une décision de la chambre d'appel ordonnant la reprise du procès.
  
Le procureur du TPI avait exigé la suspension du procès, demandant qu'aucun témoin ne soit entendu aussi longtemps qu'une décision ne soit prise sur sa requête de mettre fin au droit accordé à l'accusé de se défendre lui-même.
  
Le juge français Jean-Claude Antonetti avait initialement rejeté cette demande de suspension, mais avait décidé le 26 août d'ajourner le procès en raison de l'appel interjeté par l'accusation contre sa décision.
  
"Il faut désigner un avocat de la défense car l'accusé entrave substantiellement et continuellement le déroulement de ce procès, tant en salle d'audience qu'au dehors", avait demandé le procureur Serge Brammertz.
  
Le juge Antonetti n'a pas encore statué sur cette requête.
  
"L'obstruction s'inscrit dans une campagne globale de l'accusé, à travers ses actions et celles de ses associés", argue l'accusation, évoquant une "interférence avec des témoins" et l'"utilisation de la salle d'audience comme un podium pour défendre son programme politique et intimider des témoins".
  
Le deuxième procès de Vojislav Seselj, 53 ans, a débuté en novembre.
  
L'accusé s'était mis en grève de la faim après le début du premier pour obtenir notamment le droit de se défendre lui-même, à l'automne 2006, après quoi il avait obtenu l'annulation de la procédure.
  
Seselj continue de diriger depuis sa cellule à La Haye le premier parti du parlement de Belgrade, le Parti radical serbe (SRS), et jouit d'une forte popularité en Serbie.

Première publication : 17/09/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)