Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Simone Gbagbo rejette toutes les charges au premier jour de son procès à Abidjan

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Hugo Lloris : "On a envie d'aller le plus loin possible pendant l'Euro"

En savoir plus

FOCUS

Terrorisme au Bangladesh : des activistes visés par Al-Qaïda et l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le mystère Henri Pick", une enquête littéraire signée David Foenkinos

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des pénuries en série au Venezuela et l'industrie du jeu vidéo africain

En savoir plus

LE DÉBAT

Hissene Habré condamné, un verdict pour l'exemple ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Hissene Habré condamné, un verdict pour l'exemple ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gare au gorille"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le costard d'Emmanuel Macron"

En savoir plus

Washington autorise la vente de produits agricoles

Dernière modification : 17/09/2008

Washington, qui impose un embargo depuis 1962 contre Cuba, a autorisé des "licences de ventes" à l'île communiste pour 250 millions de dollars de produits agricoles, afin de faciliter la reconstruction après le passage des ouragans.

Les Etats-Unis ont autorisé des "licences de ventes" à Cuba pour 250 millions USD de "produits agricoles", ce qui comprend selon eux de la nourriture et du bois d'oeuvre afin d'aider l'île dévastée par les ouragans, a annoncé mardi la mission diplomatique américaine.

Les licences ont été approuvées après le passage de Ike le 7 septembre, le deuxième ouragan à frapper Cuba en une semaine. Le "bois d'oeuvre, un matériau important pour la construction, est inclus dans la catégorie des ventes agricoles", selon une déclaration du Département d'Etat américain citée par la Section des intérêts des Etats-Unis à La Havane (SINA).

Les autorités cubaines, qui ont estimé à 5 milliards de dollars les pertes causées par le passage des ouragans Gustav et Ike, avaient demandé à Washington de suspendre pour au moins six mois son embargo sur la vente de matériaux de construction et l'accès aux crédits.

"C'est plus ou moins ce qu'ils (les Cubains) demandent. Il n'y a pas de crédit parce que notre législation l'interdit et cela devra se faire à travers une tierce partie. La licence concerne de la nourriture et du bois", a expliqué à l'AFP un fonctionnaire de la SINA.

Les Etats-Unis ont en outre approuvé l'envoi d'une aide de 10 millions de dollars à des organisations non gouvernementales pour porter secours aux sinistrés cubains, selon le texte.

Les Etats-Unis imposent un embargo depuis 1962 contre l'île communiste, sauf pour les produits alimentaires et pharmaceutiques.

Les autorités cubaines n'avaient fait mardi soir aucun commentaire sur cette annonce des Etats-Unis.

Cuba avait annoncé le week-end dernier avoir refusé un "don" humanitaire de cinq millions de dollars des Etats-Unis en raison de son refus d'alléger l'embargo sur la vente de matériaux.

Première publication : 17/09/2008

COMMENTAIRE(S)