Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Sur les traces du financement de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Terminator Genisys", le retour d'Arnold Schwarzenegger

En savoir plus

FACE À FACE

Alain Juppé : le réveil d'un candidat

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les druzes pris dans le tourbillon de la guerre en Syrie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Austérité ou faillite, quelle pauvreté choisir ?"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Grexit, Alexit, Frexit"

En savoir plus

DÉBAT

La Grèce face à ses créanciers : dette, déficit, faillite... "Grexit" ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

La Grèce face à ses créanciers : dette, déficit, faillite... "Grexit" ? (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à la "négritude" du rappeur français Youssoupha

En savoir plus

Le CAC 40 à son plus bas niveau depuis trois ans

Dernière modification : 19/09/2008

Le principal indice de la Bourse de Paris, le CAC 40, a fini en baisse de 1,06 % sous la barre des 4000 points pour la première fois depuis le 3 mai 2005. En une semaine, les marchés européens ont perdu 9 %.

La Bourse de Paris s'est retournée à la baisse jeudi en fin de séance pour clôturer sous la barre des 4.000 points pour la première fois depuis plus de trois ans, à l'issue d'une séance encore extrèmement volatile.

Le CAC 40 a fini en baisse de 1,06% à 3.957,86 points dans un volume de 11,03 milliards d'euros sur l'ensemble du marché et 8,74 milliards sur les seules valeurs du CAC. L'indice a fini sous les 4.000 points pour la première fois depuis le 3 mai 2005 où il avait clôturé à 3.955,93 points.

En Europe, l'indice paneuropéenn EuroFirst 300 a fini en baisse de 0,6% à 1.063,69 points, son plus bas niveau depuis avril 2005 et l'EuroStoxx 50 de0,57%. Depuis le début de la semaine, les marchés européens ont perdu 9% environ.

Londres a terminé en baisse de 0,66%, alors que Francfort a fini sur une note stable (+0,04%), soutenu par la hausse de 26,57% de Volkswagen.

Première publication : 18/09/2008

COMMENTAIRE(S)