Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Hollande face au FN"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls veut son "Islam de France"

En savoir plus

DÉBAT

"Islam de France" : comment réformer ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le professeur Rollin se rebiffe"

En savoir plus

FOCUS

Danemark : comment lutter contre la radicalisation des jeunes ?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Réformer la France : la recette Sarkozy

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des enfants en cage pour frapper les esprits en Syrie et immersion avec les "fouilleurs" de Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Poutine veut affirmer la voie russe, quitte à se confronter à l’Occident"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

Le CAC 40 à son plus bas niveau depuis trois ans

Dernière modification : 19/09/2008

Le principal indice de la Bourse de Paris, le CAC 40, a fini en baisse de 1,06 % sous la barre des 4000 points pour la première fois depuis le 3 mai 2005. En une semaine, les marchés européens ont perdu 9 %.

La Bourse de Paris s'est retournée à la baisse jeudi en fin de séance pour clôturer sous la barre des 4.000 points pour la première fois depuis plus de trois ans, à l'issue d'une séance encore extrèmement volatile.

Le CAC 40 a fini en baisse de 1,06% à 3.957,86 points dans un volume de 11,03 milliards d'euros sur l'ensemble du marché et 8,74 milliards sur les seules valeurs du CAC. L'indice a fini sous les 4.000 points pour la première fois depuis le 3 mai 2005 où il avait clôturé à 3.955,93 points.

En Europe, l'indice paneuropéenn EuroFirst 300 a fini en baisse de 0,6% à 1.063,69 points, son plus bas niveau depuis avril 2005 et l'EuroStoxx 50 de0,57%. Depuis le début de la semaine, les marchés européens ont perdu 9% environ.

Londres a terminé en baisse de 0,66%, alors que Francfort a fini sur une note stable (+0,04%), soutenu par la hausse de 26,57% de Volkswagen.

Première publication : 18/09/2008

COMMENTAIRE(S)