Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Transition floue au Burkina Faso

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkina Faso: Compaoré victime de son entêtement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Drame de Sivens : retour sur l'affaire Rémi Fraisse

En savoir plus

TECH 24

La high tech peut-elle venir à bout du virus Ebola ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Les tests de résistance des banques sont-ils fiables ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'amendement "dividendes" qui fâche les PME

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des femmes se mettent aux "métiers d’hommes"

En savoir plus

REPORTERS

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

Sports

Contador remporte la Vuelta et entre dans l'histoire

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2009

En remportant la 63e édition du tour d'Espagne, Alberto Contador (Astana) est devenu le cinquième coureur de l'histoire à remporter au moins une édition de chacun des trois grands tours (Tour de France, Giro, Vuelta).

REUTERS - L'Espagnol Alberto Contador a remporté dimanche le Tour d'Espagne cycliste qui se terminait à Madrid à l'issue d'une dernière étape remportée par le Danois Matti Breschel.

 

Le coureur de l'équipe Astana devance au classement final l'Américain Levi Leipheimer et un autre Espagnol, Carlos Sastre.

 

Sur la ligne à Madrid, Breschel (CSC) a battu le Biélorusse Alexandre Usov (AG2R) et l'Italien Davide Vigano (Quick-Step) dans un sprint massif, conclusion d'une courte étape de 102 km.

 

Le Tour d'Espagne, parti trois semaines plus tôt de Grenade, a été dominé par l'équipe Astana qui place ses deux leaders sur les deux plus hautes marches du podium à l'arrivée, ce qui n'était pas arrivé depuis 1972 et la victoire de Jose Manuel Fuente devant Miguel Maria Lasa, de l'équipe Kas.

 

Contador a remporté les deux étapes de montagne disputées dans les Asturies, à une semaine du terme de la Vuelta, tandis que Leipheimer a dominé les deux contre-la-montre, l'un dans la plaine autour de Ciudad Real, l'autre samedi en montagne, à l'Alto de Navacerrada.

 

Entre les deux coureurs d'Astana, l'écart était mince, même si l'Américain n'a fait que suivre la roue de son supposé leader pendant trois semaines.

 

Les 46 secondes qui séparaient les deux coureurs à la veille de l'arrivée correspondaient exactement à l'avance gagnée par l'Espagnol grâce aux secondes de bonification: 58 pour Contador, 12 pour Leipheimer.

 

Les adversaires du duo ont progressivement perdu du temps, depuis le premier contre-la-montre pour Carlos Sastre, depuis la première étape de montagne pour Alejandro Valverde.

 

A 25 ans, Contador a déjà remporté tous les Grands Tours: le Tour de France l'an passé, le Giro et la Vuelta cette année.

 

Ces succès ont tous été acquis avec moins de deux minutes d'avance, mais avec une sérénité équivalente.

 

Sur ces trois victoires, l'ancien élève de Manolo Saiz n'a jamais commis la moindre erreur tactique et a construit ses victoires grâce à sa régularité sur les trois semaines.

 

Contador remporte aussi le classement du combiné de ce Tour d'Espagne.

 

Le maillot de meilleur grimpeur revient à David Moncoutié, huitième du classement final, celui par points au jeune Belge Greg Van Avermaet, vainqueur d'une étape.

 

Le classement par équipes a été remporté par la Caisse d'Epargne.

Première publication : 21/09/2008

COMMENTAIRE(S)