Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Renforts militaires syriens à la frontière avec le pays du Cèdre

©

Dernière modification : 22/09/2008

L'armée libanaise a fait état d'un déploiement massif de l'armée syrienne sur la frontière commune aux deux pays. A la demande de clarification de Beyrouth, la Syrie a répondu qu'il s'agissait de mesures de sécurité interne.

Le Liban a déclaré lundi que la Syrie avait dépêché des renforts militaires sur leur frontière commune au nord du Liban pour des raisons, selon Damas, de sécurité interne.
   
"Près de 10.000 soldats des forces spéciales syriennes ont été déployés dans la région d'Abboudiya sur la frontière avec la Syrie au nord du Liban", a déclaré un porte-parole militaire libanais à l'AFP.
   
"Beyrouth a demandé des clarifications à Damas sur ces renforts et sur le motif de leur déploiement", a indiqué le porte-parole.
   
"Damas a affirmé qu'il s'agissait de mesures de sécurité internes qui ne dépassent pas le territoire syrien et qui ne sont nullement dirigées contre le Liban", a-t-il poursuivi.
   
"Les autorités syriennes nous ont assurés que ces renforts sont destinés à diriger des opérations à l'intérieur du territoire syrien contre des contrebandiers et pour contrer d'autres infractions à la sécurité interne", a ajouté le porte-parole.
   
Le quotidien Al-Mustaqbal du Courant du Futur de Saad Hariri, le principal bloc de la majorité antisyrienne, avait annoncé lundi que la Syrie avait, depuis l'aube de dimanche, dépêché des renforts militaires près du poste-frontalier d'Abboudiya-Dabboussiya.
   
Ces informations ont suscité les craintes au Liban, notammment, à la suite des déclarations du président syrien Bachar al-Assad début septembre exprimant son "inquiétude" devant les récentes violences interconfessionnelles à Tripoli. Il avait aussi affirmé avoir demandé à son homologue libanais Michel Sleimane d'"envoyer d'urgence davantage de troupes au nord".
   
Ces déclarations avaient été perçues par la majorité antisyrienne comme une "ingérence" dans les affaires libanaises et un "prétexte" pour un retour des forces syriennes au Liban.
   
La Syrie, ancienne puissance de tutelle au Liban, a été contrainte sous la pression populaire au Liban, de quitter en 2005 le sol libanais où elles étaient présentes depuis près de 30 ans.
 

Première publication : 22/09/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)