Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • Gaza: nouvelles tractations diplomatiques prévues samedi à Paris

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

Sarkozy propose la tenue d'un sommet sur la crise financière

Dernière modification : 25/09/2008

À la tribune de l'ONU, le chef de l'État français a proposé la tenue, en novembre, d'un sommet des dirigeants des pays les plus concernés par la crise financière. Un rassemblement organisé sur la base du G8, a-t-il précisé.

Le président français Nicolas Sarkozy a précisé que le sommet international qu'il a proposé mardi sur la crise financière internationale se déroule en novembre sur la base du G8 et avec une "possibilité d'ouverture sur les pays émergents".

"Ma proposition, c'est au mois de novembre parce qu'on peut espérer y voir plus clair. Ca n'est pas une réunion à chaud en plein dans la crise, mais en même temps c'est avant la fin de l'année, donc on peut tirer les conséquences", a déclaré M. Sarkozy lors d'une conférence de presse.

"Le format, c'est à partir du G8 mais avec une possibilité d'ouverture sur les pays émergents", a également dit le président en exercice de l'Union européenne (UE). "La logique, c'est quand même le G8, puisqu'il s'agit des huit plus grandes économies du monde mais je ne voudrais pas fermer le débat", a-t-il poursuivi.

"Je souhaite que ça concerne les chefs d'Etat et de gouvernement, les autorités de régulation", a-t-il également indiqué.

Interrogé sur ce qu'il attend d'un tel sommet international, Nicolas Sarkozy a estimé qu'il pourrait permettre d'"utilement dégager des principes et de nouvelles règles".

Parmi les questions "capitales" à évoquer, il a cité pêle-mêle "les agences de notation", "l'évaluation des bilans et de la solvabilité de la banque", "la question des +hedge funds+ (fonds spéculatifs à risque)", les "rémunérations", la "coordination et l'échange de l'information" ou "la confiance rétablie du système financier".

Selon lui, le sommet pourrait aussi bien se dérouler à Londres qu'à Washington, New York, Bruxelles ou Paris. "La question du lieu n'est pas un préalable", a-t-il indiqué.

Le G8 comprend l'Allemagne, le Canada, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, le Japon, l'Italie et la Russie.

Première publication : 23/09/2008

COMMENTAIRE(S)