Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

La Bourse de Tokyo relève légèrement la tête

Dernière modification : 24/09/2008

Le Nikkei, principal indice de la Bourse de Tokyo, a fini la séance en gagnant 0,20 %. Les mouvements de certains groupes japonais, désireux de racheter les géants de Wall Street en difficulté, ont partiellement rassuré les investisseurs.

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi en hausse de 0,20% sur un marché indécis, les investisseurs doutant du plan américain de sauvetage mais certaines valeurs financières japonaises flambant grâce à la reprise de banques de Wall Street.

A clôture, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, gagnait 24,44 points (+0,20%) à 12.115,03 points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a, au contraire, cédé 0,72 point (-0,06%) à 1.167,97 points.

La forte hausse des titres de Nomura Holdings, Mitsubishi UFJ Financial Group et Sumitomo Mitsui Financial Group ont tiré le marché vers le haut, le premier ayant racheté les activités de Lehman Brothers en Asie et en Europe, le second négociant la reprise de jusqu'à 20% de Morgan Stanley et le troisième s'apprêtant, selon la presse, à investir lourdement dans Goldman Sachs.

Première publication : 24/09/2008

COMMENTAIRE(S)