Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mondial de l'auto : place aux voitures électriques et autonomes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep : bombardements russes, coups de menton américains"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La réconciliation est une œuvre de persévérance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Guerre et paix" : l'épitaphe de la Toile pour Shimon Peres

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 2)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Colombie : le chef des Farc demande pardon aux victimes du conflit

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Biomimétisme : quand la technologie s'inspire de la nature

En savoir plus

La balance commerciale japonaise passe dans le rouge

Dernière modification : 25/09/2008

La chute de 28% des exportations vers les Etats-Unis est la principale explication au premier déficit commercial enregistré depuis 7 mois par le Japon. L'an dernier, à la même époque, la balance commerciale était largement excédentaire.

Le Japon a enregistré en août dernier un déficit commercial de 324,0 milliards de yens (2,1 milliards d'euros), contre un excédent de 743,65 milliards en août 2007, en raison d'un fort recul des exportations vers les Etats-Unis, a annoncé vendredi le ministère des Finances.

Les économistes s'attendaient en moyenne à un déficit commercial de seulement 315,5 milliards de yens, selon un sondage réalisé par le quotidien économique Nikkei auprès de 22 d'entre eux.

En août, les exportations japonaises ont augmenté de 0,3% à 7.055,90 milliards (45,8 milliards d'euros), et les importations de 17,3% à 7.379,9 milliards (47,9 milliards d'euros), a précisé le ministère dans un communiqué.

Les exportations vers les Etats-Unis, le principal client du Japon, ont chuté de 21,8% sur un an et l'excédent commercial avec ce pays a fondu de 48,2%. Le recul des exportations a été particulièrement marqué dans l'automobile (-29,3%), les engins de chantier (-40,6%), les téléviseurs (-34,9%) ou encore les semi-conducteurs (-15,9%).

Dans le même temps, les importations de pétrole par le Japon ont flambé de 64,3% sur un an en valeur, tout en diminuant de 3,3% en volume.

Les exportations vers l'Union européenne ont reculé de 3,5%, mais l'excédent commercial du Japon avec cette zone s'est amélioré de 6,2% grâce à une diminution des importations (-8,1%).

Fait rare, le Japon a enregistré un léger excédent commercial avec la Chine, grâce à une hausse sensible des exportations (+8,8%). L'excédent avec la Russie est resté stable, les exportations ayant bondi de 40,9% de grâce à de solides livraisons d'automobiles, d'ordinateurs et d'appareils électroniques.

Première publication : 25/09/2008

COMMENTAIRE(S)